Archive pour la ‘Indépendance’ Catégorie

«Géographie politique des Indes au moment de la partition»Carte de Jacques Leclerc (2012)Source : TLFQ

     L’Indian Independance Act reçoit le sanction royale en juillet 1947. Cette loi du parlement britannique prévoit la fin de l’Empire indien. Deux nouveaux dominions sont créés : l’Inde et le Pakistan. Ces deux pays deviennent officiellement indépendants le 15 août 1947 mais font toutefois partie du Commonwealth.

     Lord Louis Mountbatten est le dernier vice-roi des Indes et son premier gouverneur-général. Malgré l’opposition de Mohandas Karamchand Gandhi, Mountbatten s’était rallié au principe de la partition des Indes. Les états princiers restants sont tous annexés à l’Inde par la suite.

     La ligne Radcliffe fixe la limite géographique des deux dominions. La partition des Indes ne se fait pas sans heurt. De violents conflits explosent alors entre différents groupes religieux. Hindous et sikhs quittent le Pakistan qui regroupe désormais une majorité musulmane. En janvier suivant, Ghandi est assassiné. La démocratie survivra malgré tout en Inde mais la situation restera plus conflictuelle au Pakistan.

#######

 

Drapeau de la Lettonie

     La Lettonie est un état balte revendiqué par plusieurs pays durant la Grande Guerre. Les barons baltes désirent voir l’entrée de l’armée allemande sur leur territoire. La population lettone, elle, se range plutôt du côté russe. L’avancée des troupes allemandes mène finalement à la prise de Riga en septembre 1917.

    La défaite militaire de l’Allemagne en 1918 renverse la vapeur. La proclamation de l’indépendance de la Lettonie se fait en novembre 1918. Cette situation est rendue possible par l’alliance entre les élites lettones et l’armée rouge. L’armée blanche russe, fidèle au tsarisme, est chassée de Lettonie. La république soviétique de Lettonie est proclamée au même moment.

   Malgré la guerre soviéto-polonaise qui se poursuit après l’Armistice de 1918, la Lettonie signe avec la Russie soviétique un accord de paix le 11 août 1920. C’est le Traité de Riga qui assure la reconnaissance de la Lettonie par les Soviets russes. Par la même occasion, ces derniers renoncent, à ce moment, à toute forme d’occupation du territoire letton.

#######

Armoiries de la Côte d’Ivoire 1964-2000Source : Wikimedia Commons

     Les Portugais fréquentent le littoral ivoirien dès la fin du XVᵉ siècle. Durant le siècle suivant, ils sont les seuls Européens à explorer cette région. Les Français commencent à s’y rendre au XVIIᵉ siècle. En 1843, la France établit des comptoirs sur ce territoire. La Côte d’Ivoire devient une colonie française à partir de 1893. La loyauté des Africains durant la Seconde Guerre mondiale pousse la France à donner un plus grand rôle aux autorités locales de ses colonies après la guerre. La loi-cadre de 1956 autorise ainsi le transfert de pouvoirs de Paris vers les territoires d’outre-mer. Cette législation est adoptée à l’initiative du ministre français Gaston Defferre et du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny.

     La Côte d’Ivoire fait alors partie de la Fédération de l’Afrique occidentale française. Le référendum du 28 septembre 1958 permet la création de la Communauté française. En décembre de cette même année, la Côte d’Ivoire devient une république autonome au sein de la Communauté.

     Plusieurs pays de la Communauté manifestent rapidement leur désir d’exercer tous les pouvoirs et toutes les compétences d’un état souverain. Plusieurs pays d’Afrique noire sont du nombre. De suite, le 7 août 1960, la Côte d’Ivoire proclame son indépendance.

#######