Archive pour la ‘Au XVIe siècle’ Catégorie

«Sir Humphrey Gilbert extrayant la première motte d’herbe à Terre-Neuve, en août 1583»Illustration anonyme (s.d.)Source : Gouvernement du Canada

     Dès 1566, Humphrey Gilbert formule un traité qui soutient que le commerce avec les habitants du Nouveau Monde sera profitable. Durant la décennie suivante, en Angleterre, Gilbert devient une autorité sur la question de l’Amérique. En 1578, il reçoit des lettres patentes de la reine Elisabeth I. Des droits d’exploitation au nom de la couronne britannique lui sont octroyés sur les terres indigènes non réclamées.

     Après avoir élaboré un plan de colonisation, il organise une expédition vers les Grands Bancs de Terre-Neuve en 1583. L’île a été explorée par les Vikings et a été découverte officiellement par Jean Cabot en 1497. C’est un lieu important pour la pêche à la morue à cette époque.

     À l’été 1583, il entre dans le port de Saint-Jean de Terre-Neuve. Il fait alors valoir les titres qu’il a reçu de la reine.  Très solennellement, le 5 août 1583, il prend une touffe de terre pour proclamer l’annexion de Terre-Neuve à la couronne anglaise, selon les principes de la Common Law d’Angleterre.

#######

 

Thomas CromwellPhoto anonyme d’une huile sur bois d’Hans Holbein le Jeune datant de 1532-1533 (s.d.) Source : The Frick Collection

     Thomas Cromwell débute son travail à la cour d’Angleterre sous la tutelle du cardinal Thomas Wolsey. Avocat logique et méthodique, Cromwell devient le principal conseiller du roi Henri VIII. Il joue un rôle majeur dans la réforme de l’Église anglicane en développant l’argumentaire pour justifier la nomination d’Henri VIII comme chef de l’Église d’Angleterre et la fin de l’influence du pape dans ce pays.

     Ses prises de position dans la promulgation de l’Acte de Suprématie et dans le divorce du roi d’avec Catherine d’Aragon lui valent plusieurs nominations importantes. Chef ministre à partir de 1532, il devient ensuite un des aristocrates les plus influents du pays.

     Ses ennemis, guidés par Charles Brandon, duc de Suffolk, profitent de l’appui qu’il donne au mariage du roi avec Anne de Clèves pour le faire emprisonner à la Tour de Londres. Le 28 juillet 1540, il est décapité en secret en proclamant son innocence. Peu après sa mort, le roi dénonce cette exécution en prétextant l’avoir autorisé en ayant été mal informé.

#######

«Réplique de la croix de bois plantée par Cartier à Gaspé en 1534 et érigée à la Tour Solidor à Saint-Malo»Photo : Rémi Jouan (2007)Source : Wikimedia Commons

     

     La découverte du Nouveau Monde préoccupe le roi François 1ᵉʳ. En 1534, il ordonne à Jacques Cartier de s’y rendre avec deux navires afin d’y «descouvrir certaines ysles et pays où l’on dit qu’il se doibt trouver grant quantité d’or et autres riches choses».

     Le navigateur quitte Saint-Malo le 20 avril 1534 et traverse rapidement l’Atlantique en 20 jours. Après avoir rejoint les «Terres Neuves», il fait route vers le sud pour atteindre d’abord les îles de la Madeleine, qu’il nomme «Les Araynes», et puis l’île Saint-Jean, devenu en 1799 l’Île-du-Prince-Édouard. Il découvre ensuite la baie des Chaleurs et entre finalement dans la baie de Gaspé le 14 juillet. Le 24 juillet, il plante une croix à Gaspé pour prendre possession du territoire au nom de la France.

     Ce geste déplait au chef iroquoien Donnaconna. Cartier tente de l’amadouer en soutenant que la croix n’est qu’un point de repère. Les relations entre les deux hommes restent ensuite empreintes de suspicion. Elles aboutissent avec le rapt du chef indien en 1535 par Cartier qui l’amène alors à la cour de France.

#######