Dinner Given by The American Society of Composers, Authors, and Publishers in Honor of its President and Counsel Mr. George Maxwell and Mr. Nathan Burkan, Lüchows

Dinner Given by The American Society of Composers, Authors, and Publishers in Honor of its President and Counsel
Mr. George Maxwell and Mr. Nathan Burkan, Lüchows

Photo anonyme (1914)
Source : Librairie du Congrès

         C’est le 13 février 1914 qu’un groupe influent de musiciens et de créateurs de musique fonde l’American Society of Composers, Authors and Publishers mieux connue comme l’ASCAP.  L’événement survient à l’Hôtel Claridge à New York.  Le premier président de l’ASCAP est l’éditeur George Maxwell.  Cette organisation se spécialise immédiatement dans la gestion des droits d’auteurs des compositeurs, des auteurs et des éditeurs de musique.

     Dès 1917, l’ASCAP obtient un  jugement de la Cour suprême des États-Unis sur la pertinence de leur revendication.  Dans la cause Herbert vs Shanley Co., la question est de savoir si les prestations publiques de musique sont libres de droits ou si elles doivent être faites en dédommageant et en respectant les auteurs.  Le juge Oliver Wendell Holmes déclare alors «If music did not pay, it would be given up.  Whether it pays or not, the purpose of employing it is profit and that is enough».

     L’histoire veut que Victor Herbert devient conscient de la nécessité de défendre les droits des créateurs de musique alors qu’il était dans un hôtel et qu’il entendit une de ses compositions jouée par quelqu’un d’autre. Il savait qu’il n’avait pas été payé pour cette prestation et il trouva injuste qu’on utilise son oeuvre sans son consentement. Dès 1909, Herbert témoigne devant le Congrès américain sur la question des droits d’auteur. Après la fondation de l’ASCAP, il en devient le vice-président et le directeur jusqu’à son décès en 1924.

#######

Auguste et Louis Lumière en 1895 Source : Institut Lumière

«Auguste et Louis Lumière»
Photo anonyme (1895)
Source : Institut Lumière

     Antoine Lumière est un des pionniers de la photographie. Établi à Lyon dès 1870, il dirige une entreprise dans ce domaine avec l’aide de ses deux fils Auguste et Louis. Ce dernier met au point un procédé de photo instantanée qui assure la renommée et la réussite financière de l’entreprise.

429px-CinematographeProjection

Le cinématographe Lumière : projection
Illustration de Louis Poyet (v.1895)
Source : Bernard Chardère
Les Lumière : Lausanne, Payot, 1985

     À l’automne 1894, Lumière demande à ses deux fils de se pencher sur la question des images animées. Cette incitation paternelle est le point de départ de ce qui va devenir le cinéma. Les deux hommes, inventifs et curieux, mettent au point le cinématographe dont le brevet est déposé le 13 février 1895.

L'ArroseurArrosé

«Extrait de L’Arroseur arrosé»
Photo de Louis Lumière (1895)
Source : Wikimedia Commons

     Le brevet est pris conjointement par les deux frères, bien que le principe eut été découvert par Louis. Le fonctionnement est décrit ainsi dans le brevet: «Le mécanisme de cet appareil a pour caractère essentiel d’agir par intermittence sur un ruban régulièrement perforé de manière à lui imprimer des déplacements successifs séparés par des temps de repos pendant lesquels s’opère soit l’impression, soit la vision des épreuves». Bref, un fonctionnement similaire à la machine à coudre avec un tissu qui avance et s’immobilise, le temps de la mise au point de l’image.

#######

 

106e Congrès. Congressionnal Records, vol 145, no.66 (12 février 1999)

«Texte officiel de l’acquittement par le 106ᵉ Congrès des États-Unis»
Source : Congressionnal Records, vol. 145, no. 66, (12 février 1999)

 

     Le président des États-Unis Bill Clinton et Monica Lewinsky, jeune stagiaire à la Maison Blanche, entretiennent une relation amoureuse secrète entre 1995 et 1997. À l’époque, Clinton est poursuivi en justice par Paula Jones pour harcèlement sexuel lorsqu’il était gouverneur de l’Arkansas. Durant la procédure de cette affaire, Bill Clinton nie avoir eu des relations sexuelles avec Monica Lewinsky.

Monica_lewinsky

«Monica Lewinsky»
Photo : Helene C. Stikkel (1997)
Source : US DOD

     Lewinsky est ensuite transférée au Pentagone. Après avoir rompu sa liaison avec le président, elle raconte son aventure à une collègue, Linda Tripp, qui enregistre leurs conversations. Tripp informe le procureur Kenneth Starr de ces faits en janvier 1998.  Le FBI s’en mêle et interroge Monica Lewinsky. Elle leur dévoile le pot aux roses en échange de l’immunité. Starr, un républicain, prépare alors un rapport sur l’affaire. Fin 1998, le président Clinton est menacé de destitution sur la base de ce rapport qui allègue qu’il s’est parjuré.

image043

«Clinton Acquitted»
The Washington Post (13 février 1999)

     Après cinq semaines de procès, le président Clinton est acquitté par le Sénat, à majorité démocrate, des accusations de parjure et d’obstruction de la justice. Ceci met un terme à la procédure de destitution auquel il fait face.

#######