«Le masque funéraire de Toutânkhamon»

Photo : MykReeve (2002)

Source : Wikimedia Commons

     Howard Carter est un archéologue britannique. Il se passionne pour l’Égypte où il effectue des fouilles dès le début du XXᵉ siècle. À partir de 1915, il travaille dans la vallée des rois. En 1922, Carter décide de changer de périmètre de fouilles pour explorer un secteur inexploré. Le 4 novembre, son équipe fait la découverte du tombeau de Toutânkhamon.

     Cette tombe est pratiquement intacte. Elle devient la découverte archéologique la plus spectaculaire jamais effectuée en Égypte. Les objets découverts sont appelés le trésor de Toutânkhamon. Ils témoignent de la richesse de la civilisation pharaonique.

     Après la fouille, plusieurs des collaborateurs de Carter décèdent. Une légende prend naissance voulant que ceux qui ont exhumé la momie de Toutânkhamon sont frappés de la malédiction du pharaon ! Carter, lui, décède en 1939, dix-sept ans après la découverte.

#######

Portrait of Hon. Honoré Mercier

Photo anonyme (1899)

Source : BAC

 

     Le 4 novembre 1892, Honoré Mercier est acquitté d’une accusation d’avoir fraudé le trésor public de 60 000 $ dans un contrat de papeterie avec le libraire Joseph-Alfred Langlais. Mercier est le député de Bonaventure mais n’est plus le premier ministre du Québec à ce moment. Déjà, le 16 décembre 1891, le lieutenant-gouverneur Auguste-Réal Angers l’avait renvoyé d’office, dans la tourmente du scandale de la Baie-des-Chaleurs.

     Son équipe a perdu le pouvoir lors des élections de mars 1892, au terme d’une campagne où sa réputation fut salie avec une rare violence. Pourtant le rapport de la commission chargée d’enquêter sur l’implication de Mercier et de ses ministres dans l’affaire de la Baie-des-Chaleurs conclut que Mercier n’a rien à voir avec les transactions douteuses reliées à cet octroi de financement à une compagnie privée. Qu’à cela ne tienne, sans respect pour les affirmations de Mercier, le procureur général Thomas Chase Casgrain décide de poursuivre Mercier sur de vagues allégations de fraudes.

     À l’automne 1892, Honoré Mercier comparaît devant les assises criminelles à Québec.  Mercier est alors commandeur de la Légion d’honneur, commandeur de l’ordre de Léopold, grand-croix de l’ordre de Saint-Grégoire-le-Grand et comte palatin.  L’issue du procès lave son honneur mais sa santé est brisée par l’acharnement de ses adversaires politiques qui ne peuvent supporter ses arguments sur l’autonomie provinciale.  Mercier décède deux ans plus tard et il est inhumé au cimetière Notre-Dame-des-Neiges.

#######

 

 

«Spoutnik 1 – Spoutnik 2 – Laïka»

Reproduction d’un timbre-poste hongrois émis en 1957 (2007)

Source : Wikimedia Commons

     Le programme Spoutnik permet à l’Union soviétique de lancer la conquête de l’espace par les humains. Dès les années 1930, les Soviétiques développent un programme scientifique de recherche sur les fusées. Les missiles R-7 s’imposent alors comme le moyen le plus efficace pour mettre des satellites artificiels en orbite.

     Après la mise en orbite du premier Spoutnik en octobre 1957, les autorités soviétiques se précipitent pour imposer l’envoi d’êtres vivants dans l’espace. L’objectif est éventuellement d’envoyer le premier humain dans l’espace. Le 3 novembre 1957, la chienne Laïka est expédiée en orbite autour de la Terre.

     La petite chienne est sur haute surveillance.  Malheureusement, la précipitation dans laquelle se prépare ce vol orbital laisse trop peu de temps pour prévoir un retour sur Terre. Laïka survit au lancement et prouve qu’un être vivant pour aller dans l’espace. Après quatre orbites, la télémétrie utilisée pour mesurer les réactions physiologiques de Laïka cesse d’émettre des données. La petite chienne est décédée. Ces informations seront révélées uniquement récemment.

#######