Air Canada est né Photo anonyme (vers 1937) Source : Air Canada

 

     La raison sociale Air Canada existe depuis 1965. Auparavant, cette compagnie est connue comme la Trans-Canada Airlines. Elle est créée le 10 avril 1937 par une loi fédérale qui en fait une filiale de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada. Cette filiale du CN est chargée d’assurer le service de transport aérien à travers le Canada. Ce projet est dû à l’initiative de Clarence Decatur Howe, ministre des Transports dans le gouvernement de William Lyon Mackenzie King. La direction de l’entreprise est confiée à deux américains et anciens cadres du CN : S.J. Hungerford et Herb Symington. Les premiers vols avec passagers de Trans-Canada Airlines surviennent le premier avril 1939 avec les débuts de la liaison Vancouver-Montréal.

     À ses débuts, Trans-Canada Airlines opère seulement deux avions de passagers et un petit biplan afin de faire de la reconnaissance vers de nouvelles destinations. Ces petits appareils peuvent accueillir dix passagers et ne sont pas pressurisés. Le 18 juillet 1938, de nombreux dignitaires sont réunis à l’aéroport de Saint-Hubert afin de procéder à l’inauguration des liaisons quotidiennes entre Montréal, Ottawa et Toronto. Ce service touche autant la messagerie que les passagers. Deux ans plus tard, des liaisons transatlantiques régulières sont établies.

     En fait, l’envol de l’aviation commerciale se fait après la Seconde Guerre mondiale. En 1947, Trans-Canada Airlines dessert les principales villes canadiennes et certaines villes des États-Unis. L’année suivante, la compagnie offre des vols vers les Bermudes, les Caraïbes, la Floride, l’Irlande, l’Angleterre, la France et l’Allemagne. Puis, dans les années 1950, avec la constitution d’une flotte d’avions à réaction, Trans-Canada Airlines connaît un développement spectaculaire.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Tacitus, the historianIllustration anonyme d’aprèsun buste antique (1920)Source : James Bryce, William M. F. Petrie & Holland ThompsonThe Book of History. A History of all Nations from the earliest times to the present, with over 8,000 illustrations. Vol. VII : The Roman EmpireNew York/Londres : The Grolier Society/The Educational Book Co.1915-1921

 

 

     En 64, Rome est une métropole de 800 000 habitants.  Le 18 juillet, un violent incendie débute dans le Circus Maximus. Le feu se répand dans le reste de la ville et dure six jours. L’historien Tacite, alors enfant, est témoin de l’incendie. Il en laisse un récit au Livre XV de ses Annales.

     Des rumeurs attribuent à l’empereur Néron la responsabilité criminelle de l’incendie. Lui-même accuse les chrétiens d’avoir allumé le brasier et les martyrise.

     Une légende sur le rôle de l’empereur durant la conflagration a laissé en anglais l’expression «Fiddling while Rome burns» pour signifier l’insouciance lors d’une crise. Rien ne permet toutefois d’affirmer avec certitude que Néron jouait du violon durant l’incendie…

#######

«Winston Churchill, Harry Truman et Joseph Staline dans les jardins du château de Cecilienhof à Potsdam, près de Berlin»Photo anonyme (25 juillet 1945)Source : NARA

 

     

     La conférence de Postdam vise à déterminer le sort de l’Allemagne vaincue par les Alliés. Il est conclu que le nazisme sera «extirpé» d’Allemagne et que toutes les mesures nécessaires seront prises pour assurer la paix dans cette région du monde. Des réparations sont également exigées du peuple allemand.

     La configuration politique du monde se modifie à cette époque. Dès mai 1945, Churchill évoque le «rideau de fer» que le bloc des pays communistes dresse dorénavant. Malgré cela, le pacte de non-agression entre Staline et Adolf Hitler n’est pas discuté à la conférence. Le dictateur russe évoque les millions de Russes morts au combat pour justifier sa volte-face et revendiquer le contrôle de l’Europe de l’Est.

     La dénazification décidée lors de la conférence aboutit à l’automne suivant avec la mise en accusation pour crime contre l’humanité des principaux dirigeants du Troisième Reich lors du procès de Nuremberg.

#######

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer