«Arrestation de Gavrilo Princip»Photo anonyme (1914)Source : Adam Szelągowski. XX wiek : Varsovie, 1938

        La tension entre l’empire austro-hongrois et les nationalistes serbes se développe à la fin du XIXᵉ siècle et au début du XXᵉ siècle. Les serbo-croates réclament alors la création d’un état slave du sud, une jugo slavija ou Yougoslavie en français.

     Encouragés par la Main Noire, une organisation terroriste serbe, Gavrilo Princip et ses complices complotent pour assassiner un haut-fonctionnaire austro-hongrois. La visite de l’archiduc François-Ferdinand à Sarajevo modifie leur plan.  L’héritier de l’empire austro-hongrois devient leur cible. Le 28 juin 1914, après un premier attentat raté, l’archiduc et son épouse sont abattus à coup de revolver dans leur voiture par Princip.

     Cet événement a de lourde conséquence : l’Autriche-Hongrie accuse la Serbie de l’assassinat et exige d’enquêter sur son territoire. Le refus d’obtempérer de la Serbie, soutenue par la Russie, mène à la guerre en juillet 1914. Par le jeu des alliances, ce conflit aboutit à la Première Guerre mondiale.

#######

Affiche de 1927 du film Le Cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein

 

 

      Dans le contexte de la Révolution russe de 1905, les marins du cuirassé Potemkine se révoltent en réaction à la viande avariée qu’ils doivent manger comme repas.

      Après avoir mis les officiers aux arrêts, les marins du Potemkine reviennent à Odessa où sévit une grève ouvrière.  La cavalerie du tsar tente alors de réprimer dans le sang une manifestation des travailleurs.  Le Potemkine réplique en tirant deux obus sur le quartier-général tsariste.

     Les événements sont mis en image par Sergueï Ensenstein en 1925 dans son célèbre film Le Cuirassé Potemkine.

#######

Quebec And Its Environs, with the Operations of the Siege Reproduction d’un plan anonyme dressé par ordre de l’amiral Charles Saunders et publié en 1810 chez Rd. Philips à Londres (s.d.) Source : BAC-C14523

     La guerre de la Conquête débute en 1754.  La France et la Grande-Bretagne se disputent alors le contrôle des colonies de l’Amérique du Nord.

     Sous le leadership de William Pitt, les Anglais expédient en 1759 une flotte imposante pour s’emparer de Québec. Près de 50 navires de guerre transportant 13 500 membres d’équipages sont accompagnées par 119 vaisseaux marchands avec à leur bord 4 500 marins et 8 500 soldats réguliers.

     Le 26 juin 1759, l’armada atteint l’île d’Orléans et débute le siège.  Québec sera bombardée durant tout l’été jusqu’au 13 septembre, date de la bataille des Plaines d’Abraham. Le siège de Québec se conclut par la chute de la capitale et, éventuellement, de la Nouvelle-France.

#######