«Enseigne du Joel Stone Heritage Park»Photo : ARuddock (2015)Source : Wikimedia Commons

 

     La proximité de la frontière américaine avec celle du Haut-Canada le long du fleuve Saint-Laurent est une source de préoccupation pour l’armée britannique dès le début du XIXᵉ siècle. Quelques ouvrages sont aménagés le long de cette voie d’eau afin d’en améliorer la défense en cas de conflit.  Le 21 septembre 1812, au début de la guerre de 1812, les Américains font un raid contre Gananoque, un petit village du Haut-Canada où se trouve un dépôt d’armes. Le capitaine Benjamin Forsyth commande cette attaque à la tête des troupes américaines formées d’environ 200 hommes, soldats réguliers et miliciens en provenance de Sackets Harbor dans l’État de New York.

     Gananoque joue alors un rôle important dans la ligne d’approvisionnement entre Kingston et Montréal. Une petite garnison de trois cents hommes de milice dirigée par le colonel Joel Stone assure la sécurité du comté de Leeds où se trouve Gananoque. Lors du raid de 1812, le colonel Stone est absent et moins de 70 miliciens peuvent affronter les Américains. Grâce à sa supériorité numérique, le capitaine Forsyth maîtrise rapidement les lieux. Il s’empare des magasins du gouvernement britannique et les détruit. Il pille aussi la résidence du colonel Stone dont l’épouse est blessée par balle.

     Les Américains retraitent ensuite à Sackets Harbor avec leurs prisonniers, bien conscients qu’ils ne peuvent affronter une armée de soldats réguliers. Rapidement, une petite armée de réguliers et de miliciens est dépêchée à Gananoque dont l’importance stratégique devient évidente. Bien que la majorité des biens nécessaires à la guerre est transportée par bateau, les ordres et les documents secrets sont aussi transportés à cheval entre Prescott et Kingston. Sous l’impulsion du colonel Stone, un fortin militaire est construit à Gananoque et une garnison de réguliers y est stationnée.  Gananoque n’a jamais plus été attaqué depuis.

#######

Affiche du festival en 1946 par LeblancSource : Wikilinks

     Au début des années 1930, la Biennale de Venise organise un festival cinématographique, la Mostra. La montée du fascisme italien transforme l’événement en démonstration politique. Les vainqueurs sont imposés au jury international et servent la propagande fasciste et nazie. Les Français réagissent en décidant d’organiser un festival à Cannes qui sera ouvert à tous les pays et libre de pressions politiques. Ce festival doit débuter en septembre 1939 mais l’invasion de la Pologne par l’Allemagne met le projet en veilleuse.

     L’aventure renaît après la guerre. Le 20 septembre 1946, le Festival international du film débute. L’événement gardera ce nom jusqu’en 2002. Les projections se déroulent dans l’ancien casino de Cannes. Avec des oeuvres provenant de 18 pays, le festival est un succès immédiat.

     À ses débuts, le festival est un évènement mondain. Presque tout les films obtiennent un prix. Peu à peu, la venue des vedettes et les efforts de promotion des distributeurs transforment le Festival de Cannes en un des évènements les plus médiatisés de la planète.

#######

 

Pont historique de Québec. Plimasine pour les personnes actives souffrant d’allergies Carte postale promotionnelle (vers 1952) Source : NelsonWeb

 

     La construction de voies ferrées sur la rive sud de Québec durant la seconde moitié du XIXᵉ siècle prive la capitale d’un lien direct avec ce moteur du développement économique. Entre Lévis et Québec, le transport des passagers et des marchandises doit être assuré par les traversiers et par le pont de glace, en hiver. En 1887, la Compagnie du pont de Québec choisit le site actuel du pont afin de rentabiliser son investissement. La Phoenix Bridge Company, entreprise de Pennsylvanie, amorce les travaux en 1900 sous la direction de l’ingénieur américain Theodore Cooper.

     En cours de réalisation, des problèmes soulèvent l’inquiétude. Le 29 septembre 1907, la structure construite s’effondre et provoque le décès de 76 personnes. Les travaux reprennent, l’année suivante, sous la gouverne de la St. Lawrence Bridge Co.  À nouveau, le 11 septembre 1916, une partie du pont en construction, la travée centrale, s’effondre et cause la mort de 13 autres personnes. Deux tragédies marquent donc l’édification du pont de Québec avant son inauguration.

Une seconde travée centrale est construite rapidement. Le 17 septembre 1917, sept remorqueurs la transporte sur le fleuve depuis l’anse de Sillery pour la hisser à plus de 45 m de haut. Le 20 septembre suivant, la travée centrale est fixée aux bras cantilever. Un des ouvriers se dépêche pour exécuter une gigue sur une poutre d’acier ! Le pont est solide et il tient toujours cent ans plus tard. Qualifié à l’époque de huitième merveille du monde, le pont de Québec est une prouesse du génie. Il est le plus long pont de type cantilever au monde !!

#######