Caricature illustrant la crise des Balkans de 1908Source : Le Petit Journal(18 octobre 1908)

     Le territoire bulgare fait partie de l’Empire ottoman dès le XIVᵉ siècle. En 1878, le traité de San Stefano entre la Russie et la Turquie modifie cette situation. Il consacre l’autonomie de la population bulgare en créant un vaste état regroupant tous les territoires peuplés de Bulgares. Immédiatement, les puissances européennes réagissent. Elles imposent une nouvelle division du pays par le traité de Berlin. La Bulgarie est alors divisée entre la Principauté de Bulgarie et la Roumélie. En 1885, les deux parties de la Bulgarie sont unifiées sous le règne d’un même prince mais gardent des statuts politiques distincts.

     En 1908, le prince Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha profite des troubles politiques en Turquie pour rompre les liens avec la Sublime Porte de Constantinople. Il prend prétexte d’un incident diplomatique pour unifier les deux provinces bulgares et déclare l’indépendance le 5 octobre 1908 ou 22 septembre dans le calendrier julien. Ferdinand 1ᵉᴿ devient alors le tsar de la Bulgarie.

     Léon Trotsky a analysé ces événements pour démontrer qu’ils s’inscrivent dans une manipulation politique. Le morcellement du territoire des Balkans en plusieurs états empêchaient ceux-ci de se développer au-delà d’une certaine limite. La «balkanisation» permettait ainsi aux grandes puissances européennes de garder la main-mise sur ces pays et de dominer leur économie.

#######

«Le colloque de Marbourg»Reproduction d’une gravure sur bois anonyme (1557)Source : Wikimedia Commons

     Le colloque de Marbourg réunit les principales figures de la Réforme protestante. L’initiative de la réunion revient à Philippe de Hesse qui espère en tirer un profit politique. Deux idéologies différentes s’affrontent lors du colloque. Le débat porte sur la question de l’institution de l’Eucharistie par le Christ.

     Le colloque a lieu entre le 1ᵉʳ et le 4 octobre 1529. L’objectif est de résoudre le conflit opposant les luthériens aux zwingliens. Martin Luther affirme que les paroles du Christ, «Ceci est mon corps.  Ceci est mon sang», signifient sa Présence réelle dans le sacrement. Hyldrych Zwingli soutient par contre que cette expression doit être prise comme une métaphore et qu’il s’agit d’un symbole sans qu’il y ait une présence divine dans les espèces.

     Le colloque aboutit sur un échec. Zwingli assume alors son leadership de réformateur radical et refuse de s’entendre avec Luther. Ceci empêche la consolidation de la Réforme à l’échelle européenne. Zwingli en vient à combattre physiquement les catholiques. Il meurt l’épée à la main en 1531.

#######

Drapeau du Royaume d’Irak de 1932 à 1958

     La Mésopotamie passe sous le contrôle anglais durant la Première Guerre mondiale. En 1920, la Société des Nations donne aux Britanniques le mandat d’administrer ce territoire. En août 1921, le Royaume d’Irak est proclamé mais il reste sous la tutelle de la Grande-Bretagne. Les tensions restent vives dans ce pays, principalement en raison de l’opposition des chiites à la présence anglaise. De fait, Londres peut alors s’opposer aux décisions du gouvernement irakien et un haut-commissaire britannique contrôle la politique du pays.

     En 1932, la Grande-Bretagne demande à la Société des Nations de se prononcer sur la fin de son  mandat. Un rapport est émis pour permettre l’indépendance du Royaume qui est proclamée le 3 octobre.

     L’Irak est la première nation arabe à adhérer à la Société des Nations. Même si les célébrations pour l’indépendance durent trois jours à Bagdad, les Anglais n’ont rien perdu au change. Ils ont imposé une dynastie hachémite qui leur est favorable sur le trône et ils ont gardé la main-mise sur leur intérêts stratégiques et pétroliers dans ce pays.

#######