«Le LRV» Photo : David R. Scott (1971) Source : NASA

     

   La mission Appolo 15 est la première à transporter un véhicule bi-place d’exploration du sol lunaire. Le Lunar Rover Vehicule ou LRV est un appareil électrique spécialement conçu pour se déplacer sur la Lune. Cet engin a permis d’étendre le champ d’exploration des astronautes.

     Le LRV s’enfonce peu dans la poussière en se déplaçant. Il atteint 10km/h en trois longueurs mais son système de freinage perd de son efficacité au-dessus de 5 km/h. Le LRV a alors tendance à déraper lorsqu’on braque le volant. Le manque d’éclairage force d’ailleurs le conducteur à se déplacer lentement pour éviter les petits cratères de la Lune.

     Ce véhicule fait trois sorties. Il est utilisé un peu plus de trois heures sur une distance de 27,9 kilomètres. Le rapport de la mission mentionne que le LRV s’est avéré un engin efficace pour l’exploration lunaire, malgré quelques problèmes techniques mineurs. De plus, la caméra de télévision installée sur le LRV a permis de tourner d’excellents vidéos.

#######

Québec pendant le siège, 1759Reproduction d’une carte de Benjamin Sultepubliée en 1884 (s.d.)Source : Wikimedia Commons

     La bataille de Beauport est aussi connue comme la bataille de Montmorency, du nom de la chute au pied de laquelle elle se déroule. Au début de juillet 1759, durant le siège de Québec, les forces armées britanniques dirigées par James Wolfe tentent un débarquement à cinq kilomètre à l’est de la capitale de la Nouvelle-France.  Ils établissement un campement fortifié sur les hauteurs à l’est de la chute.

     Le 31 juillet, Wolfe ordonne une attaque sur les retranchements français. Campés sur le haut de la falaise à l’est de la chute, l’armée française profite de l’indiscipline des compagnies britanniques à ouvrir le feu pour repousser une première attaque.  Un orage se déclenche pour ralentir l’ascension des Anglais qui deviennent une cible facile. L’échec est complet et les Anglais doivent battre en retraite avec des pertes de plus de 400 hommes.

     Cette défaite met Wolfe en furie.  Il blâme les grenadiers pour leur conduite durant la bataille et se met à dos son état-major.  Conséquence de sa colère, la campagne de peur autour de Québec est accentuée: les maisons sont incendiées à un rythme effarant et les bombardements augmentent sur la capitale de la Nouvelle-France. Du côté anglais, les critiques augmentent sur la stratégie du général au cours d’un siège qui semble interminable.

 #######

«Finale du 100 mètres des Jeux de Londres»Photo anonyme (1948)Source : National Media Museum

     Les Jeux Olympiques n’ont pas eu lieu en 1940 et en 1944 en raison de la Seconde Guerre mondiale. Londres est choisie en 1948 pour accueillir les Jeux. Malgré le rationnement et la reconstruction en cours, les Londoniens relèvent le défi. Les Jeux de Londres sont un grand succès. Ce sont aussi les premiers Jeux télévisés.

       Une autre innovation caractérise les Jeux de Londres: l’apparition des starting-blocks. Le 30 juillet 1948, les compétitions d’athlétisme débutent dans la stade Wembley. Lors des qualifications pour le 100 mètres, les starting-blocks sont utilisés pour la première fois aux Olympiques.

     Les starting-blocks sont aussi appelés blocs de départ en français. Ce sont, en fait, des cales réglables qui facilitent l’impulsion du sprinteur au départ.

#######

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer