Honoré MercierPhoto : Jules-Ernest Livernois (c1880)Source : BANQ

     Honoré Mercier est élu premier ministre du Québec en 1887. Au pouvoir, en 1890, Mercier fait résilier la charte de la Compagnie du chemin de fer de la baie des Chaleurs en Gaspésie. Cette compagnie est présidée par le sénateur Théodore Robitaille et Charles Newhouse Armstrong en est l’entrepreneur. Mercier soutient que les travaux sont mal faits et que les retards s’accumulent. Plusieurs tronçons ne sont même pas commencés.

     En 1891, durant l’absence de Mercier en France, une vive controverse éclate concernant un montant de 175 000$ versé en indemnité à la compagnie. Une enquête fédérale est instituée. Même si Ernest Pacaud prend la responsabilité du «scandale de la Baie des Chaleurs», Mercier est cité à comparaître.  Il affirme sous serment ne rien savoir de la transaction.

     Le 16 décembre 1891, le lieutenant-gouverneur Auguste-Réal Angers décide de ne pas croire Honoré Mercier et le démet de ses fonctions avant même que les conclusions d’une commission d’enquête soient publiées. L’année suivante, Mercier est innocenté au terme d’un bref procès.  Ruiné et malade, sa carrière politique est cependant terminée.

#######

Drapeau du Collège militaire royal du Canada à Kingston (1964)

     Dès 1925, un comité du Conseil privé travaille afin de trouver un drapeau pour le Canada. Ce projet n’aboutit pas. En 1946, une commission d’enquête parlementaire est créée avec un mandat similaire. La commission reçoit bien 2 600 propositions mais aucune résolution n’est acheminée au Parlement du Canada.

     En 1964, le premier ministre Lester B. Pearson informe les parlementaires de son désir de doter le Canada d’un drapeau distinctif. Il souhaite la disparition du «Red Ensign» sur le drapeau canadien. Un comité mixte du Sénat et de la Chambre des communes est alors formé pour recevoir des suggestions. Trois propositions émergent de leur travaux. C’est finalement celle de l’historien George F.G. Stanley, inspirée du drapeau du Collège militaire royal de Kingston qui est retenu.

     Le 15 décembre 1964, la Chambre de Communes adopte l’unifolié comme drapeau national du Canada. Pour certains, la suppression du Red Ensign offre l’avantage de ne plus rappeler l’occupation britannique. Pour d’autres, comme le chef de l’opposition, John Diefenbaker, cette disparition trahit l’histoire du Canada.

#######

«Marie-Claire Kirkland dans le monument en hommages aux femmes en politique»Photo de jeangagnon d’une sculpture de bronze de Jules Lasalle (2012)Source : Wikimedia Commons

       Marie-Claire Kirkland fait ses études en droit pour devenir avocate en 1952.  Son père est député de Jacques-Cartier et elle-même s’intéresse à la politique.  Elle s’implique dans les affaires publiques et assume un leadership dans plusieurs mouvements.

     Le 14 décembre 1961, elle est élue députée libérale de Jacques-Cartier lors d’une élection partielle. Elle remplace alors son père décédé quatre mois plus tôt.  Elle devient ainsi la première femme à faire son entrée au Parlement du Québec.

     Madame Kirkland-Casgrain est une pionnière de l’émancipation des femmes en politique québécoise.  En 1962, elle devient la première femme à entrer au conseil des ministres.  Elle pilotera plusieurs dossiers pour faire avancer la cause des femmes. Durant dix ans, elle sera la seule femme à la législature du Québec.

#######