8 août 1974

Nixon annonce sa démission

Richard M. Nixon vers 1973. Source : White House photo office

Richard M. Nixon
Photo anonyme (ca 1973)
Source : White House Photo Office

     Avocat brillant et vétéran de la Seconde Guerre mondiale, Richard Nixon s’intéresse tôt à la politique. Sénateur républicain puis vice-président des États-Unis sous Dwight D. Eisenhower, Nixon est battu de justesse par John F. Kennedy lors de l’élection présidentielle de 1960. Il devient, en 1968, le 37e président des États-Unis. En 1972, il est réélu par une très forte majorité.

     Peu après l’élection, les journalistes Bob Woodward et Carl Bernstein du Washington Post révèlent le rôle de Nixon dans une sombre affaire d’espionnage au quartier-général du parti démocrate. Les reporters sont renseignés par une source secrète nommée «Deep Throat». Ce pseudonyme cache en fait l’identité de Mark Felt, un des dirigeants du FBI, comme il sera révélé plusieurs années plus tard. C’est le début du scandale du Watergate, du nom de l’immeuble où se trouvait les bureaux espionnés.

     Le président Nixon nie pendant plusieurs mois être impliqué dans l’affaire du Watergate. À mi-parcours de son second mandat, une procédure de destitution est intentée contre lui. Le 8 août 1974, il annonce dans un discours télévisé son intention de démissionner et de quitter la présidence le lendemain.

#######