7 septembre 1631

Thomas James débute l’exploration de la baie James

The Platt of Sayling For The Discoverye Of A Passage Into The South Sea 1631-1632

Reproduction d’une carte de Thomas James datant de 1633 (s.d.)

Source : Thomas James, The Strange and Dangerous Voyage of Captaine Thomas James, in his intended Discovery of the Northwest Passage into the South Sea. Wherein the Miseries Indured Both Going Wintering Returning; and the Rarities observed both Philosophicall and Mathematical are related in this Journal of it. London : Printed by John Legatt for John Patridge, 1633.

     Durant près de trois cents ans, de Giovanni Caboto à Roald Admusen, des explorateurs occidentaux vont naviguer dans l’océan Arctique pour trouver le passage du Nord-Ouest qui permet de relier l’océan Atlantique et l’océan Pacifique. En 1631, deux groupes de marchands, un de Londres et un autre de Bristol, organisent des expéditions à la recherche de ce fameux passage maritime. C’est Thomas James qui dirige le voyage commandité par la Société des Marchands de Bristol. Avec 22 hommes d’équipages, il largue les amarres le 9 mai 1631 à bord du Henrietta Maria, un voilier de 70 tonneaux.

     Début juin, son bateau arrive au détroit de Davis. Il met un mois à traverser le détroit d’Hudson et entre dans la baie d’Hudson le 16 juillet 1631. Il explore cette étendue d’eau en même temps que l’expédition de Luke Foxe, commanditée par les marchands de Londres. Ces recherches permettent de prouver que la baie d’Hudson est une étendue d’eau fermée et qu’elle ne permet pas un passage vers l’Ouest.

     Le 7 septembre 1631, Thomas James débute l’exploration d’une autre baie à laquelle il donne son nom. La baie James est baptisée alors qu’il reconnaît toute la côte ouest de cette baie. Il envisage de trouver un passage vers le fleuve Saint-Laurent. Pris dans la tempête, il saborde son navire et établit son campement sur l’île Charlton. James et ses hommes deviennent ainsi les premiers Européens à hiverner délibérément dans le Nord canadien.

Par François Droüin; version révisée le 25 novembre 2018.

#######