7 novembre 1935

Alliance Gouin-Duplessis

Paul_Gouin

Paul Gouin

Photo anonyme d’un dessin d’Arthur LeMay de 1933 (s.d.)

Source : Musée McCord

 

       Le 7 novembre 1935, le Parti conservateur de Maurice Duplessis et l’Action libérale nationale de Paul Gouin concluent une entente. Les deux partis forment l’Union Nationale dont le programme sera celui de l’Action libérale nationale avec Maurice Duplessis comme chef. Secrètement, les deux partis conviennent de présenter 30 candidats conservateurs et 60 de l’Action libérale nationale aux prochaines élections.

     Cette stratégie porte fruit aux élections de 1936. L’Union Nationale écrase le Parti libéral du Québec en remportant 76 sièges contre 14. Le pourcentage du vote est plus serré : l’UN obtient 56,9 % des voix contre 40 % pour les libéraux.

     Toutefois, Paul Gouin ne participe pas à cette victoire. Le 18 juin 1936, Gouin annonce sa rupture avec Duplessis. Il justifie sa décision en évoquant des opinions divergentes entre les deux hommes qui auraient selon lui une « conception toute différente de la politique ».

#######