7 décembre 1941

Les Japonais attaquent Pearl Harbour

Vue aérienne de l'attaque de Pearl Harbour Source : U.S. Naval Historical Center Photograph

« Vue aérienne de l’attaque de Pearl Harbour »

Photo anonyme (1941)

Source : U.S. Naval Historical Center Photograph

     Le 7 décembre 1941, les Japonais attaquent par surprise la flotte de guerre américaine basée à Pearl Harbour, dans l’archipel d’Hawaï. Pour l’amiral Isoroku Yamamoto, cette attaque préventive vise à permettre au Japon de poursuivre sa conquête de l’Asie. Les pilotes japonais ont reçu un entraînement secret et leurs avions sont équipés de torpilles spéciales capables de plonger dans les eaux très peu profondes de la rade américaine.

     Deux vagues d’attaques aériennes causent de lourds dommages à la marine américaine : 2 403 morts et 1 178 blessés. De plus, les Japonais détruisent ou endommagent lourdement 8 cuirassés ainsi que 3 croiseurs, 3 destroyers et 4 navires auxiliaires. L’attaque laisse la base militaire désemparée. Le lendemain, le président Franklin Delano Roosevelt qualifie le jour du 7 décembre 1941 de « date which will live in infamy ».

     Les conséquences de l’attaque de Pearl Harbour sont importantes. L’opinion publique américaine bascule en faveur d’une participation à la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés. Dans les jours qui suivent, les États-Unis entrent en guerre contre l’Allemagne hitlérienne et contre le Japon de l’empereur Hiro-Hito. Dans cette histoire, le rôle du président Roosevelt reste controversé car plusieurs historiens soutiennent que ce dernier a négligé de donner suite à des discussions diplomatiques avec le Japon avant le déclenchement de l’attaque.

#######