7 avril 1672

Frontenac devient gouverneur de la Nouvelle-France

Frontenac en route pour Cataraqui Aquarelle de John Henry de Rinzy Source : BAC

Frontenac en route pour Cataracoui
Reproduction d’une aquarelle de John Henry de Rinzy (v. 1897-1930)
Source : BAC

     Le 7 avril 1672, Louis de Buade, comte de Frontenac et de Palluau devient gouverneur de la Nouvelle-France pour la première fois. Il quitte La Rochelle à destination de Québec à la fin de juin. Son mandat de gouverneur lui donne le pouvoir de mener les affaires militaires et diplomatiques dans la colonie. Frontenac constate rapidement les possibilités économiques de développement du commerce des fourrures. Son premier gouvernement est d’ailleurs marqué par la découverte de la route vers le Mississippi.

     Dès 1674, il fait construire un fort à la tête du lac Ontario, près de l’embouchure de la rivière Cataracoui. Le fort Frontenac devient une importante tête de pont pour la traite des pelleteries. De plus, le gouverneur s’assure de bonnes relations avec les Autochtones, facilitant ainsi la traite. Malheureusement, les actions de Frontenac dans ce domaine portent ombrage à plusieurs intérêts.

     En fait, le premier mandat de Frontenac est caractérisé par une expansion du territoire de la Nouvelle-France. Le gouverneur charge aussi René-Robert Cavelier de La Salle d’explorer le lac Michigan et de poursuivre la recherche de l’embouchure du Mississippi. Ce travail où se mêle ses intérêts personnels dans le commerce des fourrurres le met en conflit avec les marchands de Montréal et mène à son rappel en 1682.

#######