6 mars 1912

Québec gagne la Coupe Stanley

Lord Stanley of Preston Source : Fonds du Studio Topley (1889)

Lord Stanley of Preston
Photo : William James Topley (1889)
Source : BAC, C-023542

   En 1892, le gouverneur général du Canada Frederick Arthur Stanley termine son mandat. Il lègue alors une coupe destinée à couronner le club de hockey champion du «Dominion». Depuis, la Coupe Stanley est chaudement disputée chaque année par les meilleures équipes de hockey.  Des équipes de quatre villes, Montréal, Winnipeg, Ottawa et Kenora, se partagent les honneurs entre 1893 et 1911.

Quebec_Bulldogs,_1911_logo

«Logo du Quebec Hockey Club durant la saison 1911-1912»
Illustration : Quebec Bulldogs (1911)
Source : Wikimedia Commons

     Le 2 mars 1912, à l’issu d’une saison fertile en rebondissement, le Quebec Hockey Club remporte une victoire spectaculaire contre le club d’Ottawa lors son dernier match de la saison. Québec s’empare alors du premier rang de la National Hockey Association. Le 6 mars suivant, la défaite des Sénateurs d’Ottawa confirme la suprématie de Québec sur le premier rang.

Unknown

«Le Quebec Hockey Club avec la Coupe Stanley»
Photos anonymes (1912)
Source : Marc Durand, quebecbulldogs.com

     Ce championnat confère à l’équipe québécoise la Coupe Stanley, selon les règles en vigueur à l’époque. Le 9 mars, la coupe arrive par train dans la capitale pour être exposée au magasin Holt Renfrew de la rue Buade. Les Victorias de Moncton défient ensuite les hockeyeurs de Québec pour le titre de grand champion. Mal leur en pris : Québec écrase Moncton par 17 buts contre 3 au terme de deux matchs à sens unique.  La Coupe Stanley reste à Québec en 1912.

#######