5 octobre 1908

Indépendance de la Bulgarie

Caricature illustrant la crise des Balkans de 1908 Source : Le Petit Journal (18 octobre 1908)

«Caricature illustrant la crise des Balkans de 1908»

Source : Le Petit Journal

(18 octobre 1908)

     Le territoire bulgare fait partie de l’Empire ottoman dès le XIVᵉ siècle. En 1878, le traité de San Stefano entre la Russie et la Turquie modifie cette situation. Il consacre l’autonomie de la population bulgare en créant un vaste état regroupant tous les territoires peuplés de Bulgares. Immédiatement, les puissances européennes réagissent. Elles imposent une nouvelle division du pays par le traité de Berlin. La Bulgarie est alors divisée entre la Principauté de Bulgarie et la Roumélie. En 1885, les deux parties de la Bulgarie sont unifiées sous le règne d’un même prince mais gardent des statuts politiques distincts.

     En 1908, le prince Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha profite des troubles politiques en Turquie pour rompre les liens avec la Sublime Porte de Constantinople. Il prend prétexte d’un incident diplomatique pour unifier les deux provinces bulgares et déclare l’indépendance le 5 octobre 1908 ou 22 septembre dans le calendrier julien. Ferdinand 1ᵉᴿ devient alors le tsar de la Bulgarie.

     Léon Trotsky a analysé ces événements pour démontrer qu’ils s’inscrivent dans une manipulation politique. Le morcellement du territoire des Balkans en plusieurs états empêchaient ceux-ci de se développer au-delà d’une certaine limite. La «balkanisation» permettait ainsi aux grandes puissances européennes de garder la main-mise sur ces pays et de dominer leur économie.

#######