31 décembre 406

Début des invasions barbares

Les Vandales pillant Rome Gravure sur métal d'Heinrich Leutemann (XIXe siècle)

«Les Vandales pillant Rome»
Photo de Maksim d’une gravure sur métal d’Heinrich Leutemann datant du XIXᵉ siècle (s.d.)
Source : Wikimedia Commons

     Le 31 décembre 406, le Rhin est gelé. De nombreuses bandes de «barbares» en profitent pour traverser le fleuve à pied. C’est le début de la plus importante vague d’immigration de l’histoire de l’Empire romain d’Occident. Lorsque ces peuples germains pénètrent armés dans les territoires de l’Empire, ils ne rencontrent guère de résistance.

     Des flots ininterrompus de peuplade immigrent alors : Alains, Suèves, Vandales. Le refus croissant des Romains de remplir leurs obligations militaires laisse le champ libre à ces envahisseurs. Durant le Vᵉ siècle, les frontières de l’Empire romain sont constamment remises en question.

     Les «barbares» poursuivent leur route vers le sud-ouest. La Gaule est ravagée. L’Empire romain est vieillissant et se disloque de toutes parts. Rapidement, les Romains perdent aussi le contrôle de l’Espagne et du nord de l’Afrique. Dans ce sillage, d’autres groupes envahissent l’Europe occidentale: les Alamans, les Burgondes et les Francs. Un demi-siècle après le passage du Rhin en 406, l’Europe est devenu une mosaïque de royaumes «barbares».

#######