28 janvier 1986

Explosion de la navette Challenger

Portrait officiel de l'équipage de la Mission STS-51-L Source : NASA (1985)

« Portrait officiel de l’équipage de la Mission STS-51-L le 15 novembre 1985 »

Photo : NASA (1985)

Source : National Aeronautics and Space Administration

     Le programme américain des navettes spatiales débute en 1981. Il se termine en 2011 après 135 vols. L’objectif de départ de la NASA est de réduire les coûts des lancements dans l’espace grâce à l’utilisation d’appareils réutilisables. Après sa construction, la navette Challenger effectue d’abord neuf vols sans problème. Malheureusement, une défaillance technique survient le 28 janvier 1986 lors de sa dixième mission. La navette Challenger STS-51-L explose en plein vol 73 secondes après son lancement.

STS51L-10168

Liftoff of the Shuttle Challenger for STS 51-L mission
Photo prise par un télescope IGOR de la Patrick Air Force Base (1986)

Source : National Aeronautics and Space Administration

     Des millions de spectateurs assistent stupéfaits au désastre. Par cette froide matinée de janvier, le vaisseau spatial se désintègre à la vue de tous. Les sept astronautes sont tués sur le coup. L’enquête révèle que la catastrophe est provoquée par une défaillance des joints toriques des propulseurs d’appoint de droite de la navette. Une mauvaise évaluation des conditions météorologiques est à l’origine du drame.

shuttle-challenger-monument-01-062703

« Mémorial de la navette Challenger au cimetière d’Arlington, VA »

Photo : Michael R. Patterson (2003)

Source : arlingtoncemetery.net

     Le désastre a un impact sur l’ensemble du programme qui est mis en veilleuse durant 32 mois. Une commission présidentielle est instituée pour enquêter sur l’accident. Les modalités de lancement des navettes sont revues car la commission met en lumière des carences dans le processus décisionnel de la NASA. La participation des civils à ces expéditions est également reportée : l’enseignante Christa McAuliffe, chargée de donner un cour depuis l’espace, étant du nombre des décès suite à la catastrophe.

#######