28 avril 1760

Bataille de Sainte-Foy

The Battle of Sainte-Foy Aquarelle de George Bryant Campion (ca1850) Source : BAC

The Battle of Sainte-Foy
Photo anonyme d’une aquarelle de George Bryant Campion, vers 1850 (s.d.)
Source : BAC

     Le 27 avril 1760, François de Lévis arrive devant Québec avec une armée de 7 000 hommes, dont 3 000 miliciens. Ils ont quitté Montréal la semaine précédente. Les glaces n’ont pas encore libéré le fleuve. La marche dans la neige et la boue est ardue pour se rendre à la capitale.

Lévis (Francois Gaston, duc de)
Reproduction d’une estampe non datée ; gravure originale de Jules Porreau (v. 1845-1866)
Source : BAC

     Informé de la situation, le colonel James Murray fait évacuer la population de Québec, de Sainte-Foy et de L’Ancienne-Lorette. Il fait raser les quartiers Saint-Roch et Sainte-Famille. Les troupes anglaises se positionnent dans des retranchements à Sainte-Foy. L’affrontement a lieu le 28 avril. La bataille de Sainte-Foy dure plus de trois heures. Elle donne lieu à des combats très violents, notamment entre le régiment de La Sarre et les 40ᵉ et 60ᵉ régiments britanniques au moulin Dumont.

     Les tactiques d’encerclement de Lévis sur le champ de bataille portent fruits. Devant la pression, Murray doit ordonner la retraite à l’intérieur des murs de la ville.  Les Anglais tournent le dos à leurs assaillants et prennent la fuite. Le bilan est lourd : les hommes de Murray comptent 229 tués, 837 blessés et 53 prisonniers ; Lévis, lui, a 193 hommes tués et 640 blessés.

#######