26 novembre 1620

Les « Pilgrims Fathers » débarquent à Plymouth

Le Mayflower dans le port de Plymouth Huile de William Halsall (1882) Source : Pilgrim Hall Museum

Mayflower in Plymouth Harbor

Photo anonyme d’une huile sur toile de William Halsall datant de 1882 et conservée au Pilgrim Hall Museum (s.d.)

Source : Wikimedia Commons

     Le Mayflower quitte l’Angleterre en septembre 1620 pour traverser l’Atlantique. Il arrive en vue de Cape Cod en novembre. Le navire tente ensuite de se rendre plus au sud, vers l’embouchure du fleuve Hudson afin de trouver un site favorable pour s’établir. Les mauvaises conditions de navigation forcent le voilier à rebrousser chemin et à jeter l’ancre à Provincetown Harbor.

     Le 21 novembre 1620, avant de débarquer, l’ensemble des passagers signe une entente entre eux. Ce pacte est connu comme le « Mayflower Compact ».  Il édicte les principes qui régiront le futur établissement en terre inconnue. Ce texte jette aussi les bases d’une démocratie locale respectueuse des croyances de chacun. Le 26 novembre suivant, les passagers du Mayflower débarquent dans l’actuelle région de Plymouth au Massachusetts, alors baptisé New Plymouth.

      Les signataires seront par la suite nommés les « Pilgrims Fathers » en référence à certains passages de la Bible. Ce titre s’explique par la volonté des « Pères pèlerins » de fuir les persécutions religieuses en Angleterre afin de fonder une société libre et égalitaire dans le Nouveau Monde. Leur organisation politique est parfois considérée comme un des éléments à l’origine de la démocratie américaine.

#######