26 décembre 33

Martyr de saint Étienne

La lapidation de saint Étienne Enluminure médiévale anonyme Source : BNC

«La lapidation de saint Étienne»
Enluminure médiévale anonyme (s.d.)
Source : BNC

     Étienne est mentionné dans les Actes des Apôtres au chapitre 6. Ce récit de saint Luc présente une division établie au sein de l’Église primitive de Jérusalem. Les premiers chrétiens étaient tous d’origine juive. Certains d’entre eux, les «Hébreux», viennent de la terre d’Israël. D’autres de foi juive vétérotestamentaire proviennent de la diaspora de langue grecque et sont appelés «Hellénistes».

     Un problème se présente : les plus démunis parmi les hellénistes, en particulier les veuves dépourvues de tout soutien social, courent le risque d’être négligés dans l’assistance au service quotidien. Étienne, juif helléniste, est chargé par les apôtres avec six autres compagnons de pourvoir au «service des tables».  Ce travail lui permet également de continuer sa prédication du message du Christ.

     Plusieurs juifs n’acceptent pas le discours des chrétiens. Étienne, en particulier, est traduit en justice devant le sanhédrin. Ses paroles sont jugées blasphématoires et il est lapidé.  Il devient le premier martyr chrétien.  Sa fête est célébrée le 26 décembre et demeure un jour férié dans plusieurs régions.

#######