24 août 79

Éruption du Vésuve

«La basilique de Pompéi» Carte stéréoscopique d'Alphonse Bernoud (ante 1889). Il s'agit en fait d'une vue du temple d'Apollon.

«La basilique de Pompéi»
Photo anonyme d’une carte stéréoscopique d’Alphonse Bernoud publieé avant 1889 (s.d.)
Source : Wikimedia Commons

     L’éruption du Vésuve dans la nuit du 24 au 25 août 79 est dévastatrice. L’événement est d’abord documenté par un témoin, Pline le Jeune, neveu de l’auteur de Naturalis Historia, Pline l’Ancien, lui-même décédé lors de la catastrophe. Par la suite, le phénomène sera étudié par de nombreux volcanologues. Il est ainsi connu que cette éruption comporte deux phases. La première, dite pliniènne, est caractérisée par l’expulsion de cendres et de ponces. La seconde ou phase des «Nuées ardentes» correspond à l’avalanche de lave.

     En une nuit, la cité romaine de Pompéi disparaît enfouie sous une pluie de cendres volcaniques. Le port voisin d’Herculanum est rasé le même jour par les coulées de lave et de roches. Surpris dans leur sommeil, les morts se comptent par milliers.

     Le site de Pompéi est découvert au XVIIᵉ siècle.  Ces ruines donnent un portrait saisissant d’une ville romaine florissante. Ce site antique fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997.

#######