21 février 1731

Nomination de l’intendant Gilles Hocquart

Gilles Hocquart. Intendant de la Nouvelle-France.

Gravure anonyme (vers 1882)

Source : Benjamin Sulte, Histoire des Canadiens-Français 1608-1880 : Montréal, Wilson & Cie, 1882-1884

 

     Gilles Hocquart est nommé commissaire ordonnateur et intendant intérimaire de la Nouvelle-France le 8 mars 1729. Administrateur honnête et efficace, il doit redresser les finances de la colonie, plongée dans de lourds déficits. Dans les instructions qu’il reçoit du ministère de la Marine en France, il est incité « à promouvoir le commerce canadien au sein de l’Empire atlantique français, mais sans augmenter les dépenses de l’État ».

     Le 21 février 1731, Hocquart est promu intendant de la Nouvelle-France. Il encourage rapidement les entreprises canadiennes notamment celles liées à la construction navale ainsi que les Forges du Saint-Maurice. Il stimule aussi l’agriculture et fait construire des routes entre Québec, Montréal et le lac Champlain. Tout cela dans le but de faire progresser le commerce.

     Malheureusement, les réformes entreprises par l’intendant Hocquart souffrent des mauvaises récoltes. En 1741, les Forges du Saint-Maurice font aussi faillite sans avoir remplies leur promesse de diversification économique. Enfin, la guerre entre la France et la Grande-Bretagne à partir de 1744 va pratiquement anéantir plusieurs de ses efforts pour développer l’économie pionnière de la Nouvelle-France. Il quitte Québec en 1748.

#######