Archive pour juin 2017 | Page d'archive mensuelle

Drapeau de RussiePhoto anonyme de l’enseigne de marine originale conçue pour la flotte de Pierre le Grand par David Butler vers 1699-1705 (s.d.)Source : Fédération de Russie

     Le 12 juin 1990, le premier congrès de la République socialiste fédérative soviétique de Russie adopte la Déclaration de souveraineté de Russie sur une proposition de Boris Eltsine. Cette déclaration considère la souveraineté comme une condition naturelle et indispensable à l’existence de la Russie. Ce pays affirme ainsi son identité spécifique issue de son histoire, de sa culture multiséculaire et de ses traditions profondément enracinées.

    L’idée de cette déclaration a germé à la fin des années 1980 au sein du mouvement politique militant en faveur d’une Russie démocratique. Ses partisans réclament des réformes économiques et un État fort fondé sur la priorité des intérêts nationaux de la Russie. Le «Bloc démocratique», Eltsine en tête, proteste contre le monopole du pouvoir du Parti communiste. Par la Déclaration de souveraineté de Russie, le parlement russe déclare son indépendance de l’Union soviétique.

    À l’époque, l’opinion publique russe s’est confortée dans sa conviction que le Bureau politique du Comité central du Parti communiste de l’Union soviétique est incapable de faire évoluer la société vers de réelles transformations socio-économiques.  Le 12 juin 1990 marque le début du développement de la Russie comme État fondé sur les principes du fédéralisme constitutionnel, de l’égalité en droits et du partenariat.  Depuis 1994, le 12 juin est le jour de la fête nationale russe. Elle porte aujourd’hui le nom de «Journée de la Russie».

########

Achille dédiant un sacrifice à ZeusPhoto anonyme d’une enluminure de l’Iliade ambrosienne datant d’environ 493-508 (s.d.)Source : Wikimedia Commons

    La guerre de Troie est un des thèmes favoris du poète grec Homère. Dans l’épopée l’Iliade, Homère décrit les événements consécutifs à l’enlèvement d’Hélène par le prince troyen Pâris. Hélène est la fille de Zeus, le dieu grec, et l’épouse de Ménélas, le roi de Sparte. Pour venger leur honneur, Ménélas et son frère Agamennon lèvent une armée regroupant les cités grecques dans un long siège de la ville de Troie.

     Selon Homère, les diverses divinités soutiennent chacun des camps, laissant l’issue de la guerre incertaine. Plusieurs héros comme Hector et Achille s’affrontent dans des duels mémorables. Homère raconte finalement la prise de Troie dans une seconde épopée, l’Odyssée.  Son poème chante le retour chez lui d’Ulysse et clame comment sa ruse a permis aux Grecs de s’emparer de Troie en se cachant dans un cheval de bois que les Troyens apportent eux-même à l’intérieur de leur mur. Toute cette histoire laisse une large part au mythe où il est difficile de discerner la réalité.

     L’Iliade et l’Odyssée sont à l’origine de la littérature occidentale. Les événements historiques restent controversés. En fait, plusieurs datent ont été avancées pour déterminer le moment de la prise de Troie. La date du 11 juin -1184 est établie  d’après les calculs de l’astronome Ératosthène de Cyrène au IIIᵉ siècle avant Jésus-Christ.

#######

Emblème de l’Église Unie du Canada

      Le 10 juin 1925, à Toronto, l’Église Unie du Canada est constituée. Cette église naît de la fusion d’environ 70% des membres de l’Église presbytérienne du Canada, de l’Église méthodiste du Canada, du Conseil général des églises de l’Union et de l’Union congrégationaliste du Canada.

     Cette union d’églises est exceptionnelle. Quatre courants spirituels franchissent ainsi leurs frontières confessionnelles historiques. D’autres petites églises comme l’Église Unie Saint-Marc d’Ottawa ont ensuite rejoint l’Église Unie du Canada. Des discussions pour une fusion avec l’Église anglicane du Canada ont cependant avorté en 1975.

#######