Archive pour mai 2017 | Page d'archive mensuelle

 

«Le véhicule de Bonnie & Clyde criblé de balles après l’embuscade»Photo : FBI (1934)Source : Wikimedia Commons

     En janvier 1934, Clyde Barrow et Bonnie Parker attaquent la prison d’Eastham Farm au Texas pour libérer un membre de leur gang. Plusieurs gardiens sont blessés par balles de mitraillettes et un autre est tué. Les autorités pénitentiaires texanes engagent alors le capitaine Frank Hamer, un policier à la retraite, pour traquer Bonnie & Clyde. Le couple et leurs acolytes sont recherchés morts ou vifs pour plusieurs meurtres et vols à main armée.

     Avec un groupe de policiers, Hamer passe trois mois à la recherche des malfaiteurs. Il découvre en mai 1934 que le couple a décidé de visiter le père d’un membre de leur gang en Louisiane. Le 23, tôt le matin, une embuscade est tendue aux deux bandits. Dès qu’ils sont identifiés, leur voiture est criblée de balles à coup de pistolets mitrailleurs et de fusils à pompe. Bonnie et Clyde sont tués sur le coup.

     Bonnie et Clyde sont responsables de plusieurs crimes odieux au Texas, en Oklahoma, au Missouri, au Nouveau Mexique et en Louisiane. Toutefois, la propension du couple maudit à se faire prendre en photos et à proclamer leur amour teinte leurs crimes de romantisme dans l’opinion publique. Le contexte de la crise économique à l’époque fait même dire à certains que les vols de banque sont excusables…

#######

Manifestation des Canadiens contre le gouvernement anglais, à Saint-Charles, en 1837Photo anonyme d’une huile sur toile de Charles Alexander Smith datant de 1890 (s.d.)Source : MNBAQ

     En 1937, des citoyens de Saint-Denis-sur-Richelieu organisent des célébrations pour commémorer le centenaire de la lutte des Patriotes en 1837-1838. Les fêtes se déroulent un peu partout au Québec. Les revendications des Patriotes pour la liberté, la démocratie et la reconnaissance de leur identité nationale sont au coeur des célébrations. Il faut cependant attendre 1962, lors du 125e anniversaire de la bataille de Saint-Denis, pour que la tradition d’une commémoration annuelle des Patriotes débute. La fête a alors lieu en novembre.

     Le 6 octobre 1982, le gouvernement du Québec décrète comme «Journée des Patriotes», le dimanche le plus proche du 23 novembre, en souvenir de la victoire patriote à Saint-Denis. Cette commémoration ne satisfait pas l’opinion publique. La création d’un nouveau congé ou la modification d’un jour férié existant sont réclamées pour témoigner de l’importance historique du mouvement patriote. En 1994, la Chambre des communes à Ottawa reconnaît officiellement la contribution des Patriotes à l’établissement de la démocratie au Canada.

     Le 20 novembre 2002, le gouvernement québécois modifie la «Journée des Patriotes». Afin de rappeler que les assemblées publiques débutèrent au Bas-Canada en mai 1837, la fête de novembre est déplacée vers le mois de mai. Le décret 1322-2002 proclame que dorénavant la «Journée nationale des Patriotes» coïncide avec le lundi précédant immédiatement le 25 mai de chaque année. Ce jour est férié et met un terme à l’ambiguïté qui existait auparavant au Québec quant à la pertinence de commémorer la date de naissance de la reine Victoria du Royaume-Uni ou celle du décès d’Adam Dollard des Ormeaux. Le 19 mai 2003, la «Journée nationale des Patriotes» est célébrée pour la première fois.

Pour en savoir plus : LaFontaine et son temps, Monument Louis-Joseph Papineau

#######

 

 

«Affiche allemande célébrantle Pacte d’Acier de 1939»Source : B&S Éditions

     Le 22 mai 1939, le «Pacte d’acier» est signé à Berlin. Dès l’automne 1938, l’Allemagne nazie tente de signer une alliance avec l’Italie. Mussolini est d’abord réticent. Il accepte finalement ce principe en janvier 1939. Même si l’Italie n’est pas prête à faire la guerre, ce pacte d’amitié et d’alliance entre Allemands et Italiens a un caractère automatique et offensif.

     L’entente est conclue après négociations entre les deux ministres des Affaires étrangères : Joachim von Ribbentrop, représentant du IIIe Reich, et Galeazzo Ciano, représentant de l’Italie fasciste. Le document précise que les deux pays sont «fermement liés ensemble par l’unité intérieure de leurs idéologies et de la solidarité complète de leurs intérêts». Les signataires s’engagent à maintenir leur espace vital respectif afin de mette sur pied les bases d’une nouvelle culture européenne…D’abord nommé le «Pacte du sang», un terme qui déplait à Mussolini, l’alliance prend rapidement le nom de «Pacte d’acier»

     Ce geste scelle officiellement le début du regroupement des forces de l’Axe dont l’union est complétée en 1940 avec l’ajout du Japon.  Plusieurs autres pays joindront aussi cette entente tripartite. Le «Pacte d’acier» est finalement abrogé en 1943 avec la chute militaire de l’Italie au main des Alliés.

#######