Archive pour janvier 2017 | Page d'archive mensuelle

   

      Le 21 janvier 1948, vers 15h, le fleurdelisé flotte au sommet de la Tour du Parlement. Le matin même, le fleurdelisé est devenu le drapeau du Québec par arrêté ministériel. Le gouvernement de l’Union Nationale dirigé par Maurice Duplessis approuve ainsi la motion du député indépendant René Chaloult.

     Cette décision fait consensus. Le libéral Adélard Godbout, chef de l’Opposition officielle salue le geste. André Laurendeau, chef du Bloc Populaire, en fait de même. La motion Chaloult est adoptée à l’unanimité le soir du 21 janvier 1948 par l’Assemblée législative du Québec pour «doter cette province /…/ d’un drapeau véritablement québécois».

     L’origine du fleurdelisé est très ancienne. La fleur de lys est un symbole qui remonte à Clovis, roi des Francs. Elle devient le symbole des rois de France durant la guerre de Cent ans. Dès le XVIᵉ siècle, Jacques Cartier l’importe à Gaspé. Par la suite, la fleur de lys reste un symbole du fait français en Amérique même après 1763. Cette idée se perpétue dans le drapeau de Carillon et aboutit à l’adoption d’un drapeau national le 21 janvier 1948.

«René Chaloult»Photo anonyme (ca1940)Source : BANQ

#######

«Barack Obama prêtant le serment d’office»Photo : Cecilio Ricardo (2009)Source : US Air Force

     Le 20 janvier 2009, l’investiture du président Barack Obama rassemble un foule gigantesque. Deux millions de personnes sont présentes sur le National Mall à Washington pour assister à la cérémonie. L’événement est historique : Obama est le premier Afro-américain à être élu président des États-Unis.

     L’ancien sénateur de l’Illinois accède alors à la Maison Blanche. Le comité responsable de la cérémonie travaille sur l’événement depuis le 25 novembre précédent. Le scénario est planifié pour concilier musiques, discours, parade et festivités. Le thème retenu par le 44ᵉ président des États-Unis est «Renewing America’s Promise».

     Le souvenir de cette journée est marqué par l’espérance d’un changement dans la politique américaine. Quatre ans plus tard, Obama est réélu président. Toutefois, la même effervescence est loin de caractériser son investiture en janvier 2013.

#######

Coup de vent près des iles Powell le 27 janvier 1838. Parages AntartiquesPhoto de Steve Nicklas d’un dessin de  L. Le Breton paru en 1842 dans Voyage au Pôle sud et dans l’Océanie… (2013)Source : NOAA Photo Library

     L’explorateur Jules Sébastien César Dumont d’Urville est un des premiers à explorer l’Antarctique en 1840. Il nomme l’endroit Terre Adélie en hommage à son épouse. Le récit de ce périple se trouve dans le Voyage au Pôle sud et dans l’Océanie sur les corvettes L’Astrolabe et La Zélée; exécuté par ordre du roi pendant les années 1837-1838-1839-1840 sous le commandement de M.  J. Dumont d’Urville, capitaine de vaisseau publié entre 1842 et 1846 chez Gide à Paris. Cette source relate qu’il a réalisé l’exploit le 19 janvier. En fait, Dumont d’Urville a oublié d’ajouter un jour au calendrier lorsqu’il a traversé le 180ᵉ méridien en provenance de l’Est. L’événement survient donc le 20 janvier 1840!

     Dumont d’Urville commande deux corvettes lors de cette expédition : L’Astrolabe et La Zélée. Il quitte Toulon en 1837 et explore les mers australes durant l’année 1838. En 1840, après avoir exploré l’Océanie, il repart pour le Pôle Sud. Il prend alors possession d’une vaste étendue de terre située au milieu des icebergs pour le roi Louis-Philippe.

     La Terre Adélie abrite maintenant une base scientifique. Bien que l’Antartique soit un continent consacré à la paix et à la science, la France maintient ses revendications sur ce territoire en accord avec la législation internationale.

#######