Archive pour janvier 2017 | Page d'archive mensuelle

«Joe Malone»Dessin d’Irma Cossell (1995)Source : Temple de la renommée du hockey

 

     Le 31 janvier 1920, Joe Malone compte 7 buts dans la victoire 10-6 des Quebec Bulldogs contre le Toronto St. Patrick. Malone est phénoménal durant ce match disputé par une température glaciale. Cette prestation magique du rapide joueur des Bulldogs a lieu à l’Aréna du parc Victoria à Québec. Ce record de la Ligue Nationale de Hockey n’a jamais été battu.

     «Phantom» Joe Malone a marqué 39 buts en 24 parties durant cette saison.  Malone détient longtemps le record de la ligue établi durant la saison 1917-1918 avec 44 buts en 20 parties.  Le premier à battre ce sommet est Maurice Richard qui marque 50 buts en 50 partie en 1945.

     Joe Malone a brillé comme joueur à Québec, à Waterloo, à Montréal et à Hamilton. À l’époque, Malone est le meilleur compteur sur la glace. Natif de Sillery, il a connu une carrière prodigieuse en remportant trois fois la Coupe Stanley. Sa rapidité et son instinct de marqueur en ont fait une légende du hockey professionnel. Il est membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1950.

Joe Malone1911-1912 C55 Imperial Tobacco Hockey Card, #4

 

#######

 

«Gandhi, âgé de 78 ans»Photo anonyme (ca1947-1948)Source : Rajan Mitra, India Explored Blog

     Le 30 janvier 1948, Gandhi est abattu à New Delhi.  Son assassin lui tire trois balles à bout portant. Gandhi est alors en chemin vers une réunion de prière à la Birla House. Son meurtrier est Nathuram Godse, un extrémiste indien opposé à la politique de réconciliation des hindous avec les musulmans.

«Mémorial sur le site de l’assassinat»Photo : Fowler&fowler (2013)Source : Wikimedia Commons

     Gandhi est né hindouiste et pratique cette religion toute sa vie.  Il croit que l’amour et la vérité sont à la base de toutes les religions.  Il est d’ailleurs surnommé Mahatma ou «Grande Âme» en sanscrit. Partisan de la non-violence, Gandhi élabore des méthodes de désobéissance civile dans sa lutte pour l’égalité sociale.

«Ghandi durant la «Marche du sel»Photo anonyme (1930)Source : Wikimedia Commons

     Durant des années, il se fait l’avocat d’une résistance passive face à l’occupation britannique de son pays. Il fait entendre sa voix par le jeûne politique pour obtenir satisfaction dans ses revendications. Sa «Marche du sel» et son implication en politique conduisent à l’indépendance de l’Inde en 1947.

#######

 

Chemin de fer sur le fleuve Saint-Laurent gelé, Montréal, QC, 1880Photo: William Notman (1880)Source : Musée McCord

     Louis-Adélard Senécal a des intérêts dans la compagnie de chemin de fer Quebec, Montreal, Ottawa & Occidental Railway (QMO&O), propriété du gouvernement du Québec dès sa fondation en 1874. La QMO&O utilise des traversiers pour transporter ses marchandises entre Montréal et Longueuil. Le seul pont reliant l’île de Montréal à la rive sud, le pont Victoria, est la propriété du Grand Tronc, compétiteur de la QMO&O.  Le Grand Tronc impose un tarif prohibitif sur chaque wagon de la QMO&O désirant utiliser son pont. En hiver, la solution des traversiers est impraticable; Senécal organise alors la construction d’un chemin de fer sur la glace du fleuve Saint-Laurent!

     C’est en janvier 1880 que des rails sont posés entre les installations ferroviaires de Longueuil et celle d’Hochelaga. Le 30 janvier, le chemin de fer sur glace est inauguré.  La première traversée avec passagers se fait le lendemain avec à bord Joseph-Adolphe Chapleau, premier ministre du Québec. Officiellement, c’est la Compagnie de traverse de chemin de fer d’Hochelaga à Longueuil qui opère la voie ferrée. Celle-ci a trois kilomètres de long dont deux directement sur la glace. Elle relie les rails de la QMO&O sur l’île avec le réseau de la South Eastern sur la rive sud.

     Ce chemin de fer est en opération durant quatre ans.  Un seul incident majeur survient au cours de ces années : le 5 janvier 1881, la locomotive est trop pesante et elle brise la glace pour plonger dans 30 pieds d’eau. Heureusement, il n’y a pas de victime.  En 1882, le temps doux retarde le début des opérations au mois de février. Finalement, les dernières traversées se font en avril 1883. La voie ferrée qui est devenue propriété de la South Eastern est vendue au Canadien Pacifique qui met un terme au service.

#######