Archive pour décembre 2016 | Page d'archive mensuelle

«Alfred Nobel vers 1896»Photo : AlphaZeta (2010)Source : Wikimedia Commons

     Alfred Bernhard Nobel est un chimiste suédois né à Stockholm en 1833. Sa maîtrise de la nitroglycérine va lui permettre d’amasser une fortune considérable. Dès 1863, il ouvre un atelier pour fabriquer cet explosif. Il invente alors la dynamite qui permet d’emmagasiner la nitroglycérine et de libérer sa force au moment voulu. Nobel connaît ensuite une renommée mondiale et ses entreprises prospèrent un peu partout sur la planète.

     Détenteur de 355 brevets et propriétaire de 80 usines situées dans une vingtaine de pays, Nobel est un homme très riche à son décès en 1896. Il lègue sa fortune pour créer cinq prix : «le capital placé en valeurs mobilières sûres par mes exécuteurs testamentaires constituera un fonds dont les revenus seront distribués chaque année à titre de récompense aux personnes qui, au cours de l’année écoulée, auront rendu à l’humanité les plus grands services».

     Les cinq premiers prix Nobel sont décernés le 10 décembre 1901. Ce sont Wilhelm Conrad Rötgen en physique, Jacobus Henricus van’t Hoff en chimie, Emil Adolf von Behring en médecine, Sully Prudhomme en littérature et, conjointement, Henry Dunant et Frédéric Passy pour la paix.

#######

Page titre de Bigot et sa bande et l’Affaire du Canada de Pierre-Georges Roy (1950)

     Le 10 décembre 1763, un jugement de 78 pages condamne plusieurs personnages ayant occupé des postes importants en Nouvelle-France avant que la colonie soit conquise par l’armée britannique. La corruption est au centre de ces condamnations. Le but véritable, selon certains, reste cependant de trouver des coupables pour expliquer la prise de la Nouvelle-France.

     L’opinion publique française est choquée par la perte de la colonie et les condamnés servent à calmer le jeu. Pourtant, l’objectif de la couronne est aussi de s’assurer de racheter à rabais une grande partie du papier monnaie émis pour subvenir aux besoins de numéraire en Nouvelle-France.

     Il n’en reste pas moins que l’intendance de François Bigot est caractérisé par la corruption et les scandales financiers.  Des problèmes de moeurs alourdissent aussi cette affaire.  Par exemple, l’officier militaire Michel-Jean-Ugues Péan n’hésite pas à se servir des charmes de son épouse pour s’attirer les faveurs de l’intendant et détourner d’importantes sommes à son profit. Comme plusieurs autres accusés, Péan s’en tire finalement à bon compte dans l’Affaire du Canada. Même s’il a réussi à accumuler une fortune de plusieurs millions de livres, il n’est pas blâmé dans le jugement et doit uniquement restituer 600 000 livres…

#######

 

«La souris informatique avec 3 boutons et 5 macro-commandes»Photo anonyme (1968)Source : www.dougenglebart.org

     Doug Engelbart termine son doctorat en génie électrique en 1955. Sa carrière le mène à diriger une équipe de recherche au Stanford Research Institute. C’est là qu’il articule sa pensée sur les moyens de développer l’intellect humain avec l’aide de la technologie informatique. Afin d’améliorer l’interaction homme-machine, Engelbart lance l’idée de créer un outil facilitant l’utilisation des écrans d’ordinateurs. Son collègue Bill English construit alors en 1963 une première souris informatique, en bois à l’origine.

     Le 9 décembre 1968, Doug Engelbart présente le système de communication informatique sur lequel son équipe de 17 chercheurs et lui-même travaillent depuis 1962. La conférence est prononcée au Centre des congrès de San Francisco devant un auditoire d’un millier de spécialistes. Entre autres innovations, la souris informatique est présentée pour la première fois en public.

     Plusieurs ont qualifié cette présentation du titre de «Mother of All Demos». Les concepts énoncés par Engelbart à ce moment laissent ainsi présager le développement de l’informatique pour les quarante années suivantes. Depuis, le principe de la souris informatique a été reproduit à des millions d’exemplaires et fait partie intégrante de l’univers informatique post-industriel.

#######