20 septembre 1697

Traité de Ryswick

original.1362

Le Moyne d’Iberville

Reproduction d’une estampe datant de 1881 (s.d.)

Source : Bibliothèque et Archives Canada

     La guerre de la Ligue d’Augsbourg se déroule en Europe de 1688 à 1697. En Amérique, le conflit se déroule avec des enjeux différents et porte les noms de Première Guerre intercoloniale ou encore de King William’s War. Les affrontements se produisent entre la Nouvelle-France et les colonies britanniques au sujet du contrôle des fourrures à la baie d’Hudson et autour des Grands Lacs et aussi pour le contrôle des pêcheries dans le golfe du Saint-Laurent.

     La paix est conclue en 1697 à Ryswick, au Pays-Bas. Ces ententes sont ratifiées par deux traités différents.  Le premier est signé le 20 septembre et traite spécifiquement du destin des colonies. L’article VIII se lit comme suit : « Tous les Pays, Villes, Places, Terres, Forts, Isles et Seigneuries, tant au dedans qu’au dehors de l’Europe, qui pourroient avoir été pris et occupés depuis le commencement de la presente Guerre, seront restitués de part et d’autre au même état, qu’ils étoient pour les Fortifications lors de la prise, et quant aux autres Edifices, dans l’état qu’ils se trouveront, sans qu’on puisse y rien detruire ny deteriorer, sans aussi qu’on puisse pretendre aucun dedommagement pour ce qui auroit pû estre demoli; Et nommement le Fort et habitation de Pondichery sera rendu aux conditions susdites à la Compagnie des Indes Orientales establie en France; Et quant à l’Artillerie qui y a esté amenée par la Compagnie des Indes Orientales des Provinces Unies elle luy demeurera ainsi que les munitions de Guerre et de bouche, Esclaves, et tous les autres effets, pour en disposer comme il luy plaira, comme aussi des terres, droits et privileges qu’elle a acquis tant du Prince que des habitans du Pays ».

     En d’autres termes, les conquêtes françaises en Amérique du Nord sont toutes annulées. En effet, après la défaite de William Phipps à Québec en 1690, les troupes française sous la direction de Pierre LeMoyne d’Iberville  réussissent, entre 1692 à 1696, à chasser les Anglais de la plus grande partie de l’Acadie et de la baie d’Hudson tout en saccageant les pêcheries anglaises à Terre-Neuve. Les diplomates européens ne réussirent pas à s’entendre sur la portée de ces conquêtes dont certaines persistèrent malgré les dispositions du traité.

Par François Droüin; version révisée le 3 décembre 2018.

#######