15 mai 1891

Publication de Rerum Novarum

Léon XIIIPhoto publiée par la Historical Publishing Co. (1898)

« Léon XIII »

Photo de la Historical Publishing Co. (v.1898)

Source : Bibliothèque du Congrès

     La lettre encyclique Rerum Novarum est publiée par le pape Léon XIII le 15 mai 1891. Elle formule la base de la doctrine sociale de l’Église catholique romaine. Rerum Novarum aborde des concepts nouveaux pour l’Église en traitant du capital et du travail.

     Innovateur, Léon XIII tente de présenter dans l’encyclique une vision cohérente du monde moderne. Une grande partie du texte sert à réfuter les « erreurs » du socialisme. Rerum Novarum appuie le concept de propriété privée comme un droit humain fondamental. Par contre, Rerum Novarum s’oppose à l’exploitation de la pauvreté et de la misère. Ces diverses positions donnent lieu à plusieurs interprétations et laisse un accueil mitigé à l’encyclique.

     Le souverain pontife exprime dans son message adressé aux catholiques une compassion inédite envers les ouvriers. Il dénonce la cupidité de la bourgeoisie tout en présentant le socialisme comme un remède pire que le mal. Au nom de la charité, Léon XIII dénonce le travail des enfants et les horaires interminables. Il soutient également le droit des ouvriers de se syndiquer à l’intérieur d’organismes chapeautés par l’Église catholique.

Léon XIII (1891), Rerum Novarum

« Page titre »

Léon XIII. Rerum Novarum. Milan, Biblioteca Cattolica Editrice, 1901

Par François Droüin; version révisée le 29 avril 2018.

#######