18 mai 1675

Décès du père Jacques Marquette au pays des Illinois

«Le père Jacques Marquette prêchant aux Amérindiens de la région du Michigan»
Photo d’une peinture de Wilhelm Lamprecht datant de 1869 : Magnus Manske (2006)
Source : Wikimedia Commons

 

     Le père jésuite Jacques Marquette décède le 18 mai 1675 au pays des Illinois, près de la ville de Ludington dans le Michigan. Avec Louis Jolliet, il a découvert la route du Mississipi en 1673. Éprouvé physiquement par ce voyage, Marquette reprend des forces en 1674 à la mission Saint-François-Xavier dans l’actuel état du Wisconsin pour reprendre ensuite son oeuvre missionnaire.  Il hiverne aux environs de Chicago, pour repartir vers les Illinois. En avril, durant la semaine sainte, il prêche en plein air devant plus de deux mille Amérindiens. Mais sa santé se détériore à nouveau. Il tente de revenir à la mission Saint-Ignace sans y arriver et expire en pleine forêt.

     Après avoir découvert le Mississipi, le père Marquette comprend mieux le potentiel du continent américain pour un missionnaire comme lui.  Sa décision de quitter la baie des Puants en 1674 malgré une santé chancelante en témoigne. Son objectif en prêchant aux Illinois est d’ouvrir une nouvelle mission. Son décès met fin au projet. Un an après sa mort, son cadavre est exhumé et ses restes sont transportés à la mission Saint-Ignace.

     Après la translation, la dépouille du père Marquette est mise en terre le 8 juin 1677, lors les funérailles organisés par les Kiskakons. L’année suivante, le père Claude Dablon, supérieur des missions jésuites de la Nouvelle-France annonce qu’il a complété un petit récit des explorations du père Marquette. La paternité de ce récit a longtemps été attribuée au père Marquette et l’apport du père Dablon au texte demeure sujet de controverse.

#######