17 juin 1605

Pierre Dugua de Monts et Samuel de Champlain quittent Sainte-Croix

« Plan de l’île Sainte-Croix, premier site de colonisation en Nouvelle-France »

Reproduction anonyme d’une carte de Samuel de Champlain publiée en 1613 (s.d.)

Source : Wikimedia Commons

     En juin 1604, une expédition française dirigée par Pierre Dugua de Monts choisit l’île Sainte-Croix, à l’embouchure du fleuve du même nom, comme site d’un établissement en Amérique du Nord. Cet endroit se trouve actuellement aux États-Unis, à la frontière entre l’État du Maine et la province du Nouveau-Brunswick. C’est la naissance de l’Acadie.

     Avec des matériaux apportés de France, plusieurs bâtiments sont érigés. Toutefois, hiverner à cet endroit s’avère plus dur que prévu. Près de la moitié de 79 colons décèdent du scorbut alors que l’île est entourée de glaces et que les ressources manquent. Le 15 juin 1605, François Gravé du Pont arrive à l’île Sainte-Croix en provenance de France avec une quarantaine d’hommes et du ravitaillement. Dugua de Monts et Samuel de Champlain, avec l’aide de quelques hommes, quittent l’établissement deux jours plus tard afin de trouver un endroit plus hospitalier pour s’établir.

     Incapable de découvrir un nouvel emplacement plus favorable au sud, Dugua de Monts décide de transférer la colonie en terrain connu. Il a exploré le secteur de la vallée de l’Annapolis l’année précédente. L’endroit est apparu comme un port bien abrité, si bien que le lieu est nommé Port-Royal. Les bâtiments de l’île Sainte-Croix sont démontés et transportés à Port-Royal qui devient par la suite la capitale de l’Acadie.

Par François Droüin; version révisée le 18 juin 2018.

#######