2 mai 1668

Fin de la guerre de Dévolution

La Paix conclue à Aix la Chapelle 1668 Détail du plafond de la Galerie des Glaces au Château de Versailles par Charles Le Brun (XVIIe siècle) Photo : Jebulon (2011)

La Paix conclue à Aix la Chapelle 1668
Détail du plafond de la Galerie des Glaces au Château de Versailles par
Charles Le Brun (XVIIᵉ siècle)
Photo : Jebulon (2011)

     Le 2 mai 1668, le traité d’Aix-la-Chapelle met fin au conflit militaire opposant la France et l’Espagne depuis un an. C’est la première guerre du règne du roi Louis XIV. En 1667, les armées françaises avaient occupé rapidement Lille et les autres villes des Pays-Bas espagnols. Les ambitions territoriales du jeune roi Louis inquiètent l’Angleterre et les Provinces-Unies qui proposent leur médiation pour aboutir à la paix.

     Cette guerre porte le nom de guerre de Dévolution. Ce nom s’explique par les revendications que Louis XIV porte à des régions possédées par l’Espagne après le décès de Philippe IV en 1665. Lors du mariage du roi Louis avec l’infante Marie-Thérèse en 1659, le versement d’une dot de 500 000 écus à la couronne française est prévu. En échange, l’infante renonce à son droit de succession sur la couronne espagnole. La dot n’est toujours pas versée lorsque Philippe IV meurt. Louis XIV, au nom d’une ancienne coutume, la dévolution, réclame à ce moment ce qui lui est dû.

     Après avoir évoqué cette coutume brabançonne de la dévolution pour exiger au nom de son épouse certains territoires espagnols, Louis XIV passe à l’attaque. La campagne de Flandres est à l’avantage de la France qui se trouve en position de force pour négocier. La paix signée à Aix-la-Chapelle permet à Louis XIV d’annexer Lille, Tournai, Douai, Armentières et quelques dépendances. Le roi éloigne ainsi la frontière nord du royaume de Paris.

#######