14 septembre 335

Première fête de la Croix glorieuse

Saint Constantin et sainte Hélène. Icône bulgare traditionnelle inspirée de l'oeuvre de Zahari Zograf (XIXe siècle). Photo : Brosen (2004)

«Saint Constantin et sainte Hélène»
Icône bulgare du XIXe siècle inspirée de l’oeuvre de Zahari Zograf et photographiée par Brosen (2004)
Source : Wikimedia Commons

     Hélène est la mère de l’empereur Constantin. C’est lui qui proclame le christianisme comme religion officielle de l’Empire romain. En 326, elle se rend en pèlerinage en Palestine. Elle fait faire des fouilles sur les lieux du Calvaire afin de trouver la Vraie Croix.

     Cette relique est finalement retrouvée et divers miracles y sont immédiatement associés. Le 14 septembre 335, les Pères de l’Église réunis à Jérusalem décrètent que cette journée servira désormais de fête annuelle d’exaltation de la Croix.

     La fête se répand peu a peu. Elle prend finalement de l’ampleur en 627, suite au périple d’Héraclius Ier, après le retour de la Croix prise à Jérusalem par les Perses au début du VIIᵉ siècle. Plusieurs fragments de la Croix se retrouvent ensuite à travers la chrétienté.

#######