14 juin 1966

Abolition de l’Index

Index Librorum Prohibitorum Venise, 1564

Index Librorum Prohibitorum

Reproduction de la page titre du livre publié à Venise par ordre du pape Pie IV en 1564

Source : Wikimedia Commons

     Le premier Index, cette liste de livres interdits par le Vatican, est publié en 1559 par le pape Paul IV à la demande de l’Inquisition. La liste est nuancée et confirmée en 1564 par le pape Pie IV. Les livres contraires à la foi catholique et proscrits aux fidèles y sont compilés jusqu’à l’abolition de l’Index en 1966 dans la foulée de Vatican II et de la publication de la Notification de la suppression de l’index des livres interdits par la Sacré Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

     Dès le passage de saint Paul à Éphèse dans l’Église primitive, certains livres de magie sont brûlés par les nouveaux convertis. Les écrits apocryphes, eux, remontent à 496 et au Décret de Gélase. La vingtième et dernière liste de livres prohibés date de 1948.

     La mise à l’Index n’est pas nécessairement permanente. Certains interdits suscitent d’ailleurs beaucoup de controverses. C’est le cas, par exemple, des écrits de Nicolas Copernic et de Galilée. Ainsi, au XVIIIᵉ siècle, les sentences contre les livres traitant de l’héliocentrique sont modifiées pour autoriser ces lectures.

Par François Droüin; version révisée le 12 juin 2018.

#######