13 janvier 1815

Bataille de Point Peter

Point Peter. Plaque historique de la Georgie Photo : David Seibert Source : Digital Library of Georgia

« Point Peter. Plaque historique de la Georgie »

Photo : David Seibert (s.d.)

Source : Digital Library of Georgia

     Le traité de Gand met fin à la guerre de 1812. Il est signé en décembre 1814. Malgré cela, les combats se poursuivent durant plusieurs semaines après sa signature. La lenteur des communications explique en partie cette situation. C’est pourquoi, à la mi-janvier 1815, une bataille entre l’armée américaine et l’armée britannique a lieu à Point Peter en Georgie.

     Ce lieu est fortifié dès la fin du XVIIIᵉ siècle. En 1812, le fort est occupé par les troupes américaines. Le 10 janvier 1815, les troupes anglaises composées de plus de 1 500 hommes accostent sur l’ile de Cumberland afin d’assiéger le fort. Le 13 janvier, les Anglais s’emparent de Point Peter et pillent la ville avoisinante de St. Mary. C’est une des dernières fois que des troupes étrangères occupent une portion du territoire américain. En quittant le lieu, les Anglais brûlent le fort.

     En 2002, un projet de développement immobilier suscite l’intérêt pour l’histoire du site. Des fouilles archéologiques sont entreprises et les vestiges du fort sont mis au jour. Plus de 67 000 artéfacts reliés à la guerre de 1812 sont retrouvés. Autrefois oubliée, cette dernière invasion des États-Unis par la Grande-Bretagne est maintenant mieux documentée.

#######