12 septembre 490 av. JC

Bataille de Marathon

Dessin reconstituant une phalange de hoplites. Source : Wikimedia Commons

«Une phalange de hoplites grecs»
Dessin anonyme (s.d.)
Source : Wikimedia Commons

     La bataille de Marathon se déroule durant la première guerre médique opposant cités grecques et Empire perse. Lorsque l’empereur Darius 1ᵉᴿ exige la soumission des Grecs, certaines cités obtempèrent mais Athènes et Sparte s’y opposent farouchement. Les Perses expédient alors une flotte de 600 trières pour mater la résistance grecque. L’armée perse compte entre 100 000 et 200 000 hommes selon les sources. Les historiens contemporains avancent plutôt le chiffre de 25 000 hommes.

     Dirigés par Miltiade le Jeune, les Athéniens et leurs alliés platéens prennent le parti de repousser les Perses débarqués sur la plage de Marathon. Bien que tous les détails de la bataille restent méconnus, la charge frontale des hoplites pris les Perses par surprise. Incapable de résister à la vigueur du mouvement des phalanges grecques, les Perses sont mis en déroute et sont repoussés vers la mer.

     La bataille de Marathon devient un symbole de la puissance d’Athènes. Avec cette victoire, elle s’impose comme la principale cité grecque, devant Sparte dont les troupes ne participèrent pas à la bataille. De plus, plusieurs considèrent que les Athéniens ont ainsi sauvé le développement de la culture occidentale face à la menace de l’Empire perse. La bataille de Marathon est souvent citée comme une des plus importantes de l’Histoire.

#######