12 mai 1857

Ouverture de l’École normale Laval

École Normale Laval à Québec
Photo : Neuville Bazin (1943)
Source : BANQ

 

     Dans une lettre de 1856, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau annonce à l’abbé Louis-Jacques Casault, recteur de l’Université Laval, que le Vieux-Château est mis à la disposition de l’École normale Laval. Cette institution est créée par une loi de l’Assemblée législative de la province du Canada et par un règlement du surintendant de l’instruction publique.  Cette école est destinée à la formation des enseignants. Son inauguration a lieu le 12 mai 1857.

     L’École va rester à cet endroit jusqu’en 1892 sauf entre 1859 et 1866 alors que l’édifice sert au besoin de l’administration coloniale. La clientèle est exclusivement masculine; les femmes, elles, étudient au monastères des Ursulines. Avec la destruction du Vieux-Château pour faire place au Château Frontenac, l’École normale Laval déménage. Elle se retrouve d’abord hébergée par la Séminaire de Québec sur la rue de l’Université puis, après 1900, sur le chemin Sainte-Foy dans l’ancienne villa de l’homme d’affaires Guillaume-Eugène Chinic, rénovée et agrandie aux frais du gouvernement québécois. Pour leur part, les femmes déménagent à Mérici en 1930.

     Vers 1959, l’École déménage à nouveau dans des locaux plus modernes, sur le boulevard de l’Entente. La réforme de l’éducation durant la Révolution tranquille bouleverse cette façon de faire. «En 1970, dans la foulée qui entraîne la création des cégeps, l’École normale Laval de Mérici (secteur féminin) devient le Collège Mérici. Quant à l’École normale Laval (secteur masculin), elle cesse également d’exister comme telle en 1970, lorsque la formation des maîtres passe sous la responsabilité des universités». Les locaux de l’École normale Laval du boulevard de l’Entente deviennent alors ceux du Cégep François-Xavier-Garneau.

#######