12 janvier 1700

Décès de Marguerite Bourgeoys

Vrai portrait de Marguerite Bourgeoys Huile sur toile de Pierre Le Ber (1700) Source : Wikimedia Commons

Vrai portrait de Marguerite Bourgeoys
Photo anonyme d’une huile sur toile de Pierre Le Ber datant de 1700 (s.d.)
Source : Wikimedia Commons

      Marguerite Bourgeoys a été béatifiée par le pape Pie XII le 12 novembre 1950. Elle est canonisée par le pape Jean-Paul II le 31 octobre 1982. Elle est la première sainte de l’Église du Canada.

      Marguerite Bourgeoys, dite mère du Saint-Sacrement, est la fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame, à Montréal. Elle est née à Troyes en France le 17 avril 1720 et elle décède à Montréal le 12 janvier 1700. Femme de son temps, elle est une grande mystique qui accepte l’appel missionnaire en Nouvelle-France. Dès 1652, elle offre à Paul de Chomedey de Maisonneuve de venir à Ville-Marie pour participer à l’évangélisation du Nouveau Monde. C’est là qu’elle construit une chapelle de pèlerinage, qu’elle ouvre une école et qu’elle fonde une communauté religieuse non cloîtrée, geste rare pour l’époque.

      Cette oeuvre qui accompagne son souvenir est dominée par le charisme de Marguerite Bourgeoys. Sa spiritualité est inspirée par la vie de la Vierge, principalement par les épisodes de la Visitation et de la Pentecôte. Elle est décrite comme une femme de rêve et d’action et comme la mère de la colonie.

#######