11 octobre 1962

Ouverture de Vatican II

Bas-relief représentant le Concile Vatican II sur La Porte du Bien et du Mal de la basilique Saint-Pierre à Rome Sculpteur : Luciano Minguzzi (1977)

Bas-relief représentant le Concile Vatican II sur La Porte du Bien et du Mal de la basilique Saint-Pierre à Rome

Photo anonyme d’une sculpture de Luciano Minguzzi datant de 1977 (s.d.)

 

     Le 25 janvier 1959, le pape Jean XXIII annonce la tenue d’un nouveau concile pour l’Église catholique. Le IIᵉ concile oecuménique du Vatican se tient du 11 octobre 1962 au 8 décembre 1965. Il se termine sous le pontificat de Paul VI. Déjà, durant sa tenue, le concile est considéré comme une révolution pour les catholiques en raison des thèmes qui sont abordés lors des discussions.

     Le concile produit plusieurs documents : quatre constitutions (Dei Verbum, Lumen Gentium, Sacrosanctum Concilium, Gaudium et Spes), trois déclarations (Gravissimum Educationis, Nostra Aetate, Dignitatis Humanae) et neuf décrets (Ad Gentes, Presbyterorum Ordinis, Apostolicam Actuositatem, Optatam Totius, Perfectae Caritatis, Christus Dominus, Unitatis Redintegratio, Orientalium Ecclesiarum, Inter Mirifica)

     Vatican II lègue une mise à jour des pratiques de l’Église catholique. L’historien Philippe Chenaux, directeur d’un centre de recherche sur le concile à l’université du Latran à Rome, précise qu’il s’agit d’abord d’une ouverture sur la modernité et que les documents du concile sont en rupture avec la position catholique traditionnelle.

#######